AccueilL’Allemagne saisit près de 30 millions de dollars en crypto provenant de movie2k.to

L’Allemagne saisit près de 30 millions de dollars en crypto provenant de movie2k.to

La police allemande a saisi des millions en Bitcoin et Bitcoin Cash auprès de l’opérateur du site aujourd’hui inactif.

Des actifs crypto d’un montant total de 25 millions d’euros (29,7 millions de dollars) ont été saisis auprès des opérateurs de movie2k.to en début de semaine par le bureau du procureur général de Dresde en collaboration avec d’autres autorités allemandes et internationales.

Cette saisie est le résultat d’une coopération entre l’Office fédéral de la police criminelle, le Bureau fédéral d’enquête des États-Unis et le Bureau du procureur général de Dresde, les fonds ayant été volontairement débloqués par le programmateur pour réparer les dommages.

Deux exploitants du site font l’objet d’une enquête

Le site web avait deux opérateurs qui sont en détention depuis novembre 2019 ; l’un d’eux est un entrepreneur immobilier de Berlin et l’autre est le programmeur qui a créé le site web.

Le premier opérateur est également accusé de blanchiment d’argent commercial, qui pourrait être lié à l’utilisation de la crypto-monnaie du programmeur pour acheter des biens immobiliers dans toute l’Allemagne.

Le programmeur accusé a utilisé la publicité et les revenus d’abonnement pour acheter du Bitcoin et du Bitcoin Cash à partir de la mi-2012 – recevant ainsi plus de 22 000 Bitcoins, qui ont ensuite été utilisés pour acheter des biens immobiliers.

Le programmeur a admis avoir joué un rôle dans l’opération et collabore maintenant avec les procureurs pour monter un dossier contre l’autre opérateur.

La police a accusé les deux opérateurs d’avoir distribué plus de 880 000 films piratés en utilisant le site web, ainsi que d’avoir exploité un service de streaming illégal de 2008 à 2013.

L’Allemagne dispose d’une réglementation anti-piratage stricte

Ce pays européen est bien connu pour sa stricte application des lois anti-piratage, ainsi que pour la façon dont il poursuit ceux qui enfreignent les réglementations en vigueur.

Les peines encourues pour les délits de piratage peuvent aller d’amendes à trois ans de prison pour les utilisateurs qui accèdent à du matériel piraté. Selon MUSO, moins de 2 % des internautes allemands sont devenus des pirates.

Bien que la diffusion en continu de matériel protégé par des droits d’auteur ne soit techniquement pas illégale, car le matériel n’est pas stocké de manière conventionnelle, les utilisateurs allemands évitent de telles options, car la réglementation n’est pas tout à fait claire.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.