AccueilL’application de messagerie LINE lance deux nouveaux projets de crypto

L’application de messagerie LINE lance deux nouveaux projets de crypto

LINE, le géant de l’internet et de la communication basé à Tokyo, a lancé hier une plateforme de développement de wallet et de blockchain pour ses utilisateurs

LINE est célèbre pour son application gratuite qui permet une communication instantanée pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs. La société a également lancé d’autres produits et services, tels que Line TV, la distribution numérique de bandes dessinées, Line Manga & Line Webtoon, et le service de diffusion d’informations en continu, Line Today.

Leur dernier produit est le nouveau portefeuille, BITMAX, qui aidera les utilisateurs à gérer leurs biens digitaux. En outre, ils ont lancé une nouvelle plateforme blockchain, qui permettra aux développeurs d’émettre plus facilement leurs tokens, d’exécuter des applications décentralisées et d’utiliser des tokens pour les actifs digitaux.

LINE Corporation compte plus de 84 millions d’utilisateurs sur son application de messagerie gratuite. La société cherche à exploiter cette base pour relancer le développement de ses économies de tokens, ainsi qu’à accélérer l’adoption des applications décentralisées développées sur sa plateforme blockchain.

Autres développements

La société a également émis son token, LINK, que les utilisateurs peuvent utiliser pour échanger d’autres actifs crypto comme Bitcoin en 2018. Près d’un an plus tard, la société a également commencé à offrir des services commerciaux par l’intermédiaire de son crypto exchange Bitbox, qui a été approuvé pour une licence commerciale de crypto quelques mois plus tard.

Il convient de noter que LINE n’est pas la première entreprise d’internet et de télécommunications à émettre ses tokens ou à développer une plateforme blockchain. LINE rejoint maintenant la liste des quelques entreprises technologiques qui ont développé des applications de messagerie et qui se sont lancées dans la blockchain et le crypto.

L’application canadienne de messagerie instantanée pour téléphone portable Kik [créée par Kik interactive] a développé un token ERC-20 de crypto-monnaie appelé Kin en 2017. Cependant, en raison de problèmes juridiques avec la Commission américaine des opérations de bourse (SEC), Kin n’a pas encore fait de percée ; sa valeur aurait chuté de 99 % en 2019.

Telegram, une application de messagerie et de vidéotéléphonie dans le cloud, a également connu un sort similaire à cause de la SEC lors du développement de son token « Gram ». Le projet Calibra de Facebook a également été confronté aux mêmes défis juridiques avec les autorités financières et les organismes de réglementation.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.