HomeL’Autorité iranienne du Cyberespace affirme qu’elle accueillera le Bitcoin, s’il est réglementé

L’Autorité iranienne du Cyberespace affirme qu’elle accueillera le Bitcoin, s’il est réglementé

novembre 28, 2017 By Audy R.

Le Haut Conseil du Cyberespace (HCC) iranien a déclaré qu’il accueillera le Bitcoin à bras ouverts, mais émet quelques réserves. Il est important de rappeler qu’au début du mois le gouvernement iranien a déjà affirmé qu’il était favorable au Bitcoin. Selon le journal iranien Financial Tribune, Abolhassan Firouzabadi, secrétaire du HCC, a déclaré : « Nous acceptons volontiers le Bitcoin, mais nous devons avoir des règlements pour le Bitcoin et toute autre crypto-monnaie […] suivre les règles est un must. »

En Iran, les crypto-monnaies sont utilisées malgré l’absence de cadre réglementaire

En dépit de l’absence de réglementation spécifique concernant les crypto-monnaies en Iran jusqu’à présent, le Bitcoin est utilisé dans le pays pour les paiements, le commerce, l’exploitation minière et diverses autres activités, a-t-il ajouté. Cependant, le secrétaire du HCC a averti : « Les mécanismes de contrôle et de supervision de la fourniture de crypto-monnaies sont mis en œuvre grâce à la collaboration de la banque centrale et des entités apparentées, mais les gens doivent être conscients des risques et des dangers du côté de la demande. »

Coinmunity

La Banque centrale iranienne reste indécise

Alors que la banque centrale n’a pas encore trouvé de position définitive concernant le Bitcoin, le secrétaire du HCC a confirmé que « cela sera bientôt clarifié », a-t-il dit. Firouzabadi a également indiqué que le HCC et la banque centrale iranienne ont déjà collaboré à l’étude des monnaies numériques, à la suite de la récente flambée des prix, et que ce processus se poursuivra. Il y a deux semaines, le directeur adjoint des nouvelles technologies de la Banque centrale d’Iran, Naser Hakimi, a averti le public de « l’incertitude » entourant le Bitcoin et les autres crypto-monnaies. Il a notamment averti les investisseurs qu’ils mettaient leur capital en péril en misant sur les crypto-monnaies.

Tags: