L'actualité des coins

Le Binance Coin peut-il devenir le « prochain Bitcoin » après une hausse de 300% cette année?

Avatar Frédéric Jean | il y a 4 semaines
638VUES

Le prix du bitcoin est récemment revenu au-dessus de la barre psychologique de 5 000 dollars, donnant lieu à une hausse de près de 45% depuis le début de l’année.

Cependant, certaines crypto-monnaies moins importantes ont grimpé beaucoup plus, notamment le Binance Coin, créée par la plateforme d’échange de crypto-monnaies Binance, ce qui lui a permis de retrouver ses sommets de fin 2017.

A ce propos, on notera qu’hier, l’agence de notation financière Weiss Ratings a suggéré que le Binance Coin pourrait être « le prochain bitcoin » en se basant sur l’évolution du marché ces dernières semaines.

Le Bitcoin a historiquement décidé de l’orientation générale du marché de la crypto-monnaie, les mouvements de prix de Bitcoin poussant et tirant de plus petites crypto-monnaies.

Cependant, à mesure que le marché des crypto-monnaies a mûri, des crypto-monnaies plus petites ont trouvé leur propre direction, indépendamment du bitcoin, comme c’est le cas pour le Binance Coin.

Binance Coin, prochaine star des crypto-monnaies?

Cette crypto-monnaie a en effet augmenté de plus de 300% cette année, rejoignant le top 10 des crypto-monnaies par capitalisation boursière, selon les données de CoinMarketCap, actuellement à la 7ème place exactement.

Le récent lancement de Binance Chain au début de ce mois a déclenché un nouveau rallye du prix de la crypto-monnaies, le plaçant au-dessus de son précédent record de 24 $.

Le mois dernier, Weiss Ratings a attribué à binance coin une note globale de B-, la plaçant dans la même classe que bitcoin, XRP de Ripple et EOS, un rival de l’Ethereum.

Litecoin, Ethereum, Cardano, Stellar, Neo et Tron ont quant à eux reçu la note de C +.

« Binance mérite un B-, mais sa note est actuellement influencée par une hausse récente de son prix de marché, qui pourrait ne pas être durable », ont toutefois averti les auteurs du rapport.

Le rapport, intitulé « Dark Shadows With A Bright Future », attribue également des notes alphabétiques aux crypto-monnaies qui combinent le mieux l’adoption et la technologie, plaçant EOS au sommet des priorités, au-dessus de son rival Ethereum de longue date et dans la même classe que Bitcoin et XRP de Ripple.

La hausse du Binance Coin a récemment été encouragée par le lancement très médiatisé du Binance DEX (échange décentralisé) après la publication par la société de son réseau de test Testnet pour un usage public en février.

Le Binance DEX devrait être le premier centre d’échange décentralisé le plus largement utilisé au monde et est construit sur la blockchain de Binance, le Binance Chain.

La plateforme décentralisée permettra aux utilisateurs de garder le contrôle de leurs propres clés privées, ce que de nombreux utilisateurs de crypto-monnaie réclament depuis longtemps, de sorte que les pirates ne soient pas en mesure de pénétrer dans les comptes si la base de données de la plateforme est compromise.

Binance déliste le Bitcoin SV

Rappelons également que Binance a fait dernièrement la une de la presse spécialisée avec la « radiation » de bitcoin SV. La semaine dernière, Binance a annoncé en effet qu’il supprimerait le Bitcoin SV de sa plateforme à partir du 22 avril, car il « ne répond plus au niveau élevé que nous attendons ».

Avant la décision, qui a ensuite été adoptée par d’autres grandes plateformes d’échange de crypto-monnaies, le directeur général de Binance, Changpeng Zhao (souvent connu simplement sous le nom de CZ), a averti que son échange pourrait supprimer le bitcoin SV si son plus grand partisan, Craig Wright, continuait de prétendre être le créateur de Bitcoin, le mystérieux Satoshi Nakamoto, et de s’attaquer à ceux qui ne sont pas d’accord avec lui.

Les développeurs et les supporters de Bitcoin SV ont attaqué la décision, accusant Binance et CZ de « manipulation de marché ».

« Cette décision sera certainement rapportée aux régulateurs maltais car il s’agit certainement de personnes en position de confiance qui abusent de cette confiance et jouent à Dieu », a déclaré Calvin Ayre, partisan de Wright et fondateur de CoinGeek.

« La décision de supprimer le bitcoin SV semble reposer sur le fait qu’ils n’aiment pas un scientifique qui travaille sur la plate-forme », a ajouté Ayre.

« Craig [Wright] ne possède pas [de bitcoin SV], pas plus que quiconque, cela semble donc très peu professionnel. Un échange devrait simplement vouloir avoir un volume de transactions suffisant pour ne pas choisir les chevaux pour lesquels il veut gagner la course ».

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.