AccueilLe Bitcoin est-il vraiment en train de remplacer l’or ?

Le Bitcoin est-il vraiment en train de remplacer l’or ?

Alors que le Bitcoin a dépassé son ancien plus haut niveau à 20 000 $ mi-décembre, les cours de la première crypto-monnaie par capitalisation boursière ont fortement accéléré pour atteindre plus de 24 200 $ le 20 décembre. Bien que le BTC/USD ait perdu du terrain depuis, cette forte poussée des prix a fait gagner plus de 215 % au Bitcoin depuis le début de l’année d’après les données de TradingView et pousse de nombreux analystes à dire que le Bitcoin est devenu le nouvel or. Qu’en est-il vraiment ?

Le Bitcoin connait une popularité grandissante indiscutable

Le jeton Bitcoin devient de plus en plus populaire auprès des investisseurs institutionnels et particuliers, ainsi qu’auprès des grandes entreprises internationales, ce qui semble soutenir la récente hausse des prix et offrir au Bitcoin des perspectives de croissance optimistes et positives.

Le flux des investisseurs institutionnels dans le Bitcoin est de plus en plus important. Cette année, plusieurs grandes entreprises comme Square, MicroStrategy et PayPal ont décidé de davantage participer au marché des crypto-monnaies, notamment via le Bitcoin.

Sans parler de certains fonds dédiés au Bitcoin qui devraient faire une grande différence dans l’avenir du Bitcoin, comme c’est le cas avec le plus important fonds d’investissement sur le Bitcoin – Grayscale Bitcoin Trust, expliquent les analystes de JP Morgan Chase & Co.

« Les actifs sous gestion du Grayscale Bitcoin Trust sont passés de 2 milliards de dollars au début du mois de décembre de l’année dernière à 13,1 milliards de dollars, alors que le prix de la monnaie numérique a triplé jusqu’à présent en 2020. Les entrées dans le fonds s’élèvent à environ 1 milliard de dollars par mois ».

Le Bitcoin est-il en train de devenir le nouvel or ?

La banque JP Morgan considère que les institutionnels devraient être de plus en plus intéressés par le Bitcoin à l’avenir. Ces investisseurs commencent d’ailleurs à enlever de l’argent investi dans l’or au profit du Bitcoin – tendance qui pourrait se poursuivre.

« L’adoption du Bitcoin par les investisseurs institutionnels ne fait que commencer, tandis que pour l’or, son adoption par les investisseurs institutionnels est très avancée. Si cette thèse à moyen et long terme s’avère juste, le prix de l’or souffrira d’un vent contraire structurel dans les années à venir » expliquent les analystes de la banque.

Cela veut-il pour autant dire que le Bitcoin est en train de remplacer l’or et que les deux actifs ne peuvent pas coexister ? Pas nécessairement.

Selon les calculs de JP Morgan par exemple, les family offices n’ont investi que 0,18 % de leurs actifs dans le Bitcoin contre 3,3 % de leurs actifs dans des ETF sur l’or. Comme l’explique Goldman Sachs, les deux actifs peuvent coexister et la popularité du Bitcoin ne devrait pas négativement impacter les perspectives de l’or dans le temps.

L’or reste une matière première de choix pour les investisseurs qui souhaitent se couvrir contre les risques d’inflation et qui veulent investir dans un actif jugé comme une valeur sûre qui permet aussi de se couvrir contre la volatilité des marchés et les incertitudes économiques – et le Bitcoin ne semble pas encore prêt à jouer ce rôle.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.