L'actualité des coins L'actualité du bitcoin (BTC)

Le Bitcoin plonge de plus de 15% alors que Powell (Fed) s’oppose fermement au Libra de Facebook

Avatar Frédéric Jean | il y a 2 mois
730VUES

Le Bitcoin a fortement progressé depuis le début de l’année, en grande partie à cause du regain d’intérêt pour le bitcoin et les crypto-monnaies en général suscité par le projet de crypto-monnaie du géant des médias sociaux Facebook, Libra, dévoilé le mois dernier.

Le prix du bitcoin, qui a traversé un marché baissier amer tout au long de 2018, a augmenté de plus de 250 % depuis le début de l’année, mais il a affiché une impressionante chute d’environ 15% entre hier après-midi et ce matin, entre un pic à 13.180$ et un creux à 11.160$.

Le président de la Réserve Fédérale américaine s’oppose au Libra de Facebook

En cause, le patron de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, qui a averti lors de son témoignage devant le Congrès US que le projet Libra de Facebook « ne peut pas aller de l’avant  » tant que de  » sérieuses préoccupations  » n’auront pas été réglées – ce qui a immédiatement entrainé une chute du Bitcoin.

« Le Libra soulève de nombreuses préoccupations sérieuses concernant la vie privée, le blanchiment d’argent, la protection des consommateurs et la stabilité financière « , a averti M. Powell, ajoutant qu’il ne pense pas que  » le projet puisse aller de l’avant  » tant que ces questions ne seront pas réglées.

Les traders et investisseurs sur le Bitcoin ou les autres crypto-monnaies ont donc visiblement été effrayés par les commentaires de Powell selon lesquels les règles existantes de la Fed ne s’appliquent pas aux monnaies numériques, mais que des problèmes d’alerte pourraient  » se poser à des niveaux systémiquement importants simplement en raison de la taille de Facebook « .

« C’est quelque chose qui ne s’insère pas facilement ou proprement dans notre système de réglementation, mais qui peut avoir une échelle systémique « , a-t-il dit. « Il faut y jeter un coup d’œil attentif, alors je crois fermement que nous devons tous prendre notre temps à cet égard. Le processus de traitement de ces préoccupations doit être patient et prudent, pas un sprint. »

Les États-Unis – qui représentent environ 26 % de l’activité du bitcoin, selon le fournisseur de données Cryptocompare – ont eu du mal à réglementer le bitcoin et les crypto-monnaies en général, les régulateurs du pays n’étant pas parvenus à un consensus sur la manière de traiter le bitcoin et ses pairs.

Les commentaires de M. Powell pourraient indiquer que la Fed et d’autres organismes de surveillance américains cherchent peut-être à mettre un frein à ce genre d’agitation au cours des prochains mois.

D’autres voix s’élèvent contre le Libra

Rappelons que plus tôt cette année, Christine Lagarde, qui vient d’être nommée pour remplacer Mario Draghi à la présidence de la Banque centrale européenne (BCE), a averti que les crypto-monnaies « secouent le système », ce qui pourrait signaler un changement dans l’approche de la BCE en matière de cryptos.

La semaine dernière, un dirigeant de la BCE a décrit le Libra comme un  » signal d’alarme  » pour les régulateurs, soulignant qu’elle ne pouvait fonctionner dans un  » vide  » en dehors de la structure typique des banques centrales.

Les responsables de Facebook vont bientôt devoir répondre aux inquiétudes

Les dirigeants du réseaux social doivent prendre la parole devant le Congrès américain ce mois-ci au sujet du projet Libra, un peu plus d’un an après que le directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, a affronté les législateurs américains au sujet du scandale du partage de données de l’entreprise.

La société a semblé accueillir favorablement cet examen minutieux, exprimant le désir de travailler avec les gouvernements afin de respecter la date de lancement prévue pour 2020.

« Nous sommes tout à fait d’accord avec le président sur la nécessité d’un discours public à ce sujet « , a déclaré la porte-parole de Facebook Elka Looks dans un courriel à Reuters. « C’est pourquoi nous et les 27 autres membres fondateurs de l’Association Libra avons fait cette annonce si longtemps à l’avance, afin que nous puissions nous engager dans un discours constructif à ce sujet et obtenir des commentaires.

Et même si au final il est difficile de trouver un lien fondamentale réel entre le Bitcoin et le Libra, force est de constater que le timing de la chute du Bitcoin hier correspondait aux propos de Powell.

Le Bitcoin reste d’ailleurs actuellement proche de ses récents creux, après avoir envoyé plusieurs signaux techniques négatifs qui pourraient signaler que la chute n’est pas encore terminée. Il n’est peut-être donc pas encore temps d’utiliser cette chute pour acheter du Bitcoin si pour les traders qui ne sont pas encore positionnés…

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.