AccueilLe DOJ enquête sur les cadres de Tether pour fraude bancaire présumée

Le DOJ enquête sur les cadres de Tether pour fraude bancaire présumée

Des sources anonymes ont révélé que Tether fait l’objet d’une enquête pour avoir prétendument caché aux banques que des transactions étaient liées à de la crypto.

Selon un rapport de Bloomberg publié hier, la société de stablecoins Tether, basée à Hong Kong, fait l’objet d’une enquête du ministère américain de la justice (DOJ). L’enquête vise à déterminer si les dirigeants de la société ont commis une fraude bancaire.

Trois sources anonymes disposant d’informations privilégiées ont affirmé que l’enquête vise à déterminer si Tether a caché aux banques le fait que les transactions étaient liées à lde la crypto dans les premiers jours de la société.

Tether a réagi à l’article dans un communiqué, déclarant : « Aujourd’hui, Bloomberg a publié un article basé sur des sources anonymes et des allégations vieilles de plusieurs années, manifestement conçu pour générer des clics. Cet article suit un modèle de reconditionnement d’affirmations périmées en tant que « nouvelles ». Les efforts continus pour discréditer Tether ne changeront pas notre détermination à rester des leaders dans la communauté. »

Si l’enquête débouche sur une affaire criminelle, cela pourrait avoir un impact majeur sur le marché de la crypto-monnaie, car USDT est sur lequel s’appuie un très grand nombre de traders qui l’utilisent pour acheter et vendre d’autres crypto-monnaies.

Et le DOJ n’est pas la seule agence à s’intéresser aux stablecoins. Comme ces jetons permettent d’effectuer des paiements en dehors du système bancaire réglementé, le département du Trésor américain et la Réserve fédérale explorent également les stablecoins pour leur rôle dans le blanchiment d’argent et pour savoir s’ils menacent la stabilité financière.

L’USDT de Tether est de loin le plus grand stablecoin et la troisième plus grande crypto-monnaie globale. Sa capitalisation boursière s’élève à près de 62 milliards de dollars, soit plus du double de celle du deuxième stablecoin le plus important, l’USDC de Circle.

L’USDT est un stablecoin indexé sur le dollar, ce qui signifie que sa valeur est conçue pour maintenir la parité avec celle du dollar américain. Des inquiétudes ont déjà été soulevées au sujet de Tether, qui prétendait que chaque USDT était soutenu par 1 dollar, pour ensuite admettre dans une affaire judiciaire en avril 2019 que le stablecoin n’était soutenu qu’à 74% par des espèces et des titres à court terme.

Cette précédente enquête, qui visait également Bitfinex, a été réglée en février de cette année lorsque l’échange de crypto et les affiliés de Tether ont accepté de payer 18,5 millions de dollars.

L’émetteur de stablecoins a également déclaré dans son communiqué : « Tether entretient régulièrement un dialogue ouvert avec les organismes chargés de l’application de la loi, y compris le ministère de la Justice des États-Unis, dans le cadre de notre engagement en faveur de la coopération, de la transparence et de la responsabilité… C’est business as usual chez Tether, et nous restons concentrés sur la façon de répondre au mieux aux besoins de nos clients. »

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.