Analyses des crypto-monnaies

Le fondateur de Stripe enthousiaste sur les cryptomonnaies

Caroline Dooms | il y a 2 mois
210VUES

Trop en avance sur son temps ? Rattrapée par des difficultés pratiques, l’entreprise fintech Stripe a fait marche arrière concernant l’acceptation des paiements en Bitcoins (BTC) via sa plateforme. Stripe reste cependant enthousiaste vis-à-vis des cryptomonnaies et optimiste quant à leur avenir.

La success story Stripe et l’intégration des Bitcoins

Créée en 2019 par deux entrepreneurs irlandais, la plateforme de paiement en ligne a répondu à une demande grandissante liée à la mondialisation et a donc connu un succès fulgurant. Avec l’avènement du commerce en ligne ainsi que de la vente de services par internet, la solution de Stripe pour faciliter les paiements transfrontaliers a immédiatement séduit par sa simplicité.

Cette simplification des protocoles de paiement est d’ailleurs toujours un défi majeur en 2018 et c’est l’objectif principal de devises digitales telles que Ripple (XRP) par exemple.

En 2018, l’entreprise Stripe était valorisée à 20 milliards de dollars selon Bloomberg.

Les difficultés pratiques du marché des cryptos

Lors d’une interview durant la conférence Recode’s Code Commerce à New-York, John Collison co-fondateur de Stripe, s’est exprimé sur son expérience. La volatilité du cours du Bitcoin fin 2017 associée à la lenteur de validation des transactions a mis en évidence les faiblesses de cette devise digitale en tant que moyen de paiement pour les transactions du quotidien. Stripe a donc décidé début 2018 de ne plus accepter les Bitcoins sur sa plateforme.

On le sait, le marché des cryptomonnaies connaît encore des hauts et des bas vertigineux. C’est d’ailleurs pour cette raison que tant d’investisseurs décident d’acheter des cryptomonnaies facilement via des plateformes de trading comme eToro. Cela devrait s’atténuer d’ici deux ou trois ans au fur et à mesure que le marché gagnera en maturité.

Lors de l’entretien, John Collison a précisé que les problèmes évoqués étaient liés au Bitcoin en particulier et non à l’ensemble des cryptomonnaies. L’homme a d’ailleurs réitéré son enthousiasme par rapport au potentiel à long terme des monnaies digitales. On sait que Stripe a des relations avec Stellar (XLM) notamment.

Quelle monnaie virtuelle pour les paiements du quotidien ?

En l’état, la monnaie digitale Bitcoin n’est pas adaptée aux transactions du quotidien. Ces problèmes sont connus et beaucoup recherchent des solutions, on pense au SegWit et au Lightning Network par exemple.

D’autres cryptomonnaies ont été spécialement pensées pour les petits paiements. La plus à même de répondre à ces défis actuellement est selon nous la devise digitale Dash (DASH) mais le Litecoin (LTC) par exemple ou le Monero (XMR) jouent dans la même cour.

Si l’on comprend l’intérêt de marchés économiquement instables pour une adoption massive des cryptomonnaies, il faudra encore du temps pour que celles-ci soient adoptées à grande échelle dans les économies développées.

Néanmoins, à l’heure où la souveraineté perd parfois de son sens, la caractère universel et inaltérable des transactions en crypto-monnaies continue à faire des adeptes quotidiennement.