HomeLe gouvernement indien envisage une nouvelle interdiction fédérale de la crypto-monnaie

Le gouvernement indien envisage une nouvelle interdiction fédérale de la crypto-monnaie

juin 12, 2020 By Harshini Nag

Le gouvernement envisage une loi pour interdire la monnaie virtuelle alors que la confusion sur le statut de la crypto-monnaie dans le pays reste floue

C’est un coup dur pour les investisseurs crypto en Inde, le pays envisage d’interdire les crypto-monnaies, rapporte à nouveau l’Economic Times. Après qu’une circulaire de la Reserve Bank of India ait été annulée par la Cour suprême en mars, le gouvernement élabore actuellement un cadre juridique pour mettre l’interdiction en vigueur.

L’ET a cité un haut fonctionnaire affirmant qu' »une note a été déplacée (par le ministère des finances) pour des consultations interministérielles ».  Après avoir reçu l’approbation du cabinet, un projet de loi sera présenté au Parlement. Un projet de loi doit alors obtenir une majorité dans les deux chambres du parlement et ensuite recevoir l’approbation du président pour devenir une loi.

Le RBI avait publié un annuaire en avril 2017 dans lequel il interdisait à toute entité réglementée par la banque de réserve de « fournir tout service en rapport avec les monnaies virtuelles, y compris ceux de transfert ou de réception d’argent sur des comptes relatifs à l’achat ou à la vente de monnaies virtuelles ».  Cependant, la Cour suprême a levé l’interdiction de facto en mars 2020 en déclarant que le « …RBI doit montrer au moins un semblant de tout dommage subi par ses entités réglementées. Mais il n’y en a pas ».

Un panel gouvernemental de hauts fonctionnaires, dirigé par l’ancien secrétaire aux finances Subhash Garg, a préparé un projet de loi visant à interdire toute forme de détention de crypto-monnaie en juillet de l’année dernière. Le projet stipule que le commerce direct ou indirect de crypto-monnaies dans le pays sera puni d’une amende, d’une peine d’emprisonnement ou des deux. Si la présente proposition va dans le même sens que le projet de loi de 2019, ce sera un coup dur pour les investisseurs, les exchanges et les autres entités traitant des devises virtuelles en Inde.

Bien que la décision de la Cour suprême de lever l’interdiction en mars ait incité certaines entreprises à relancer leurs projets et encouragé les investissements dans le crypto en Inde – le crypto n’a pas décollé autant que certains l’avaient prévu. Plusieurs banques n’autorisent toujours pas les paiements impliquant des crypto-monnaies en raison d’un manque de communication claire de la part de la Réserve.

Le projet de loi rend « illégal la détention, la vente, l’émission, le transfert, l’extraction ou l’utilisation de crypto-monnaies et, s’il est adopté sous sa forme actuelle, il décimera complètement l’industrie du crypto en Inde », a déclaré Amit Maheshwari, partenaire d’AKM Global. Le gouvernement doit impliquer les parties prenantes de l’industrie pour pouvoir prendre une décision éclairée, a-t-il ajouté.