L'actualité des coins L'actualité des ICO (Initial Coin Offering)

Le GRAM de Telegram peut-il rapidement devenir l’une des plus importantes crypto-monnaies?

Frédéric Jean | il y a 2 semaines
465VUES

La plate-forme de messagerie chiffrée Telegram, fondée par l’entrepreneur russe Pavel Durov, a récemment publiée une mise à jour à destination des investisseurs sur son projet de de crypto-monnaie. La société y précise précise que celui-ci est terminé à 90%.

Rappelons que ce projet consiste en la création d’une blockchain appelée TON (Telegram Open Network) sur laquelle se basera une crypto-monnaie portant le nom de GRAM.

Le rapport précise que le projet est maintenant 20% plus avancée qu’il ne l’était à la fin de l’année dernière. La partie la plus importante du projet, la machine virtuelle Telegram, serait terminée. «Seuls des changements mineurs seront nécessaires», lit-on en effet dans le document. Il traitera les calculs de la même manière que la machine virtuelle Ethereum.

Rappelons que Telegram a terminé son premier tour de table auprès d’investisseurs il y a environ un an, suivie d’une deuxième levée de fonds en mars. Au total, 1,7 milliard de dollars ont été collectés, ce qui fait de ce projet la plus importante ICO jamais lancée.

Cela montre à quel point les attentes sont élevées pour cette plateforme destinée à concurrencer Ethereum, EOS, Tron et la myriade d’autres plates-formes de smart-contracts.

Un projet considéré comme très prometteur

Beaucoup d’experts considèrent ce projet comme très prometteur, notamment en raison du fait que la popularité du réseau social Télégram pourra être mise à profit pour constituer une base d’utilisateurs conséquente dès le lancement de cette crypto-monnaies.

Le réseau affiche en effet pas moins de 200 millions d’utilisateurs, un public de surcroit très récéptif au concept de crypto-monnaie.

De plus, les avantages technologiques de la plateforme devraient se révéler conséquents. La Blockchain TON est en effet sensée être moins gourmande en énergie, et aussi plus efficace, avec la capacité de gérer des millions de transactions simultanément. Ses développeurs la qualifient d’ailleurs de plateforme de « troisième génération ».

Et bien que principalement destinée à être utilisée pour des transferts de fonds via la messagerie Telegram, la crypto-monnaie GRAM devrait également être cotée sur plusieurs plateformes d’échanges.

Le Japon constituerait la priorité pour Telegram, et selon le média The Block, « des sources proches de Telegram ont confirmé » que « le projet collabore activement avec les entreprises pour obtenir l’inscription du GRAM sur des plateformes d’échange asiatiques telles que Huobi, Binance et OKEx ».

Le GRAM va-t-il rapidement devenir l’une des plus importantes crypto-monnaies ?

Rien qu’avec les 1.7 milliards de dollars déjà levés, le GRAM se positionnerait lors de son lancement à la 8ème ou 9ème place au classement des plus importantes crypto-monnaies par capitalisation.

Mais certains pensent qu’elle pourrait monter encore plus dans le classement.

Le média russe The Bell indique en effet que selon des prévisions approximatives basées sur des calculs de HASH Crypto Investment Bank, une filiale de Qiwi, une importante société russe de paiement électronique, le « coût rationnel » d’une seule unité GRAM est désormais de 5.9$.

Notons que ce chiffre est 4,4 fois plus élevé que le prix payé par les investisseurs lors du second tour de l’ICO à 1,33 USD l’an dernier.

Compte tenu du fait que le nombre total de jetons prévu est de 5 milliards, cela donne une capitalisation totale potentielle de 29.5 milliards de dollars. Cela placerait le GRAM à la seconde place du classement, derrière le Bitcoin, et loin devant le Ripple et L’Ethereum, qui affichent des capitalisations de 12.26 Mds USD et 11.38 Mds USD respectivement au moment de la rédaction de cet article.

De son côté, Aaron Brown, ancien directeur général de l’investissement quantitatif pour la société AQR Capital Management, avait estimé il y a quelques mois que le GRAM pourrait atteindre une capitalisation totale de 200 Mds USD d’ici 5 ans. Il avait toutefois précisé qu’il s’agissait d’une hypothèse très optimiste.

La crypto-monnaie de Telegram menacée par un éventuel « FaceCoin » ?

Pour finir, on soulignera qu’une menace potentielle plane sur le projet de Telegram, avec la possible concurrence du géant Facebook, qui travaille également sur de possibles utilisations de la blockchain et des crypto-monnaies au sein de son écosystème.

Or, la puissance de Facebook en termes de nombre d’utilisateurs, et la comparaison inévitable qui sera faite entre le projet de Telegram et celui de Facebook pourrait nettement peser sur les perspectives à priori positives du GRAM, et sur l’ethousiamse qu’il semble pour l’instant susciter.

Crédit photo: Getty Images – Steve Jennings

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.