Analyses des crypto-monnaies

Le Japon aura son stable coin lié au Yen

Caroline Dooms | il y a 5 mois
291VUES

Les stable coins ou crypto-monnaies stables sont une véritable tendance dans le monde des monnaies digitales. Les projets visant à développer des stable coins liés au dollar ou à l’euro foisonnent. L’entreprise Grandshores Technology Group basée à Hong Kong va, quant à elle, lancer un stable coin lié à la devise japonaise.

Stable coin lié au Yen financé par Grandshores Technology Group

La société Grandshores Technology Group, autrefois spécialisée en investissement immobilier, s’oriente dorénavant vers les investissements en blockchain.

L’entreprise a annoncé qu’elle comptait lever 100 millions de HKD (un peu moins de 13 millions de dollars américains) pour financer la création d’un stable coin qui serait basé sur le cours du yen et garanti par celui-ci. Selon le communiqué, Grandshores Technology espère lancer le stable coin très rapidement (peut être même avant fin 2018). Ce stable coin serait le premier d’une grande famille car on parle déjà d’un stable coin lié au dollar australien notamment et au dollar de Hong Kong.

Les investissements dans ce projet se feront en Tether (USDT), un autre stable coin lié au dollar. Grandshores Technology Group pense que ces stable coins pourraient intéresser les plateformes de trading, par exemple eToro, ainsi que les traders en cryptomonnaies.

L’avènement des stable coins ?

Beaucoup d’investisseurs souhaitent investir dans les crypto-monnaies dans un but spéculatif. Ils décident donc d’acheter du Ripple ou d’acheter du Stellar par exemple en espérant que le cours de la devise sous-jacente augmente. Cette spéculation est normale dans des marchés qui ne sont pas encore matures mais peut nuire à l’aboutissement de certains projets qui utilisent la technologie blockchain.

Pour cette raison, les stable coins font l’objet de beaucoup d’intérêt. IBM, dans le cadre de son partenariat avec Stellar XLM soutient le stable coin Stronghold USD. Cet été, les jumeaux Winklevoss ont lancé le Gemini Dollar (GUSD).

Ce 24 septembre 2018, Andreessen Horowitz annonçait un investissement de 15 millions de dollars dans MakerDAO (MKR) qui opère notamment le stable coin DAI sur la blockchain d’Ethereum (ETH). Le Paxos (PAX) a également fait beaucoup de bruit lors de son lancement.

Bref, pas une semaine ne passe sans qu’on nous annonce la révolution des stable coins.

Les experts partagés sur les stable coins

Si les stable coins suscitent l’engouement, c’est peut-être parce que leur principe fait écho chez un large public qui appréhende difficilement le monde des devises digitales.

Néanmoins, l’idée ne fait pas l’unanimité et certaines controverses surgissent. On peut en effet légitimement se demander si les crypto-monnaies sont vouées à retourner à la case départ en se contentant de devenir des alter ego virtuels des monnaies traditionnelles.

Si nous pouvons comprendre le principe des stable coins, nous espérons qu’ils trouveront d’autres sortes d’actifs sur lesquels s’adosser pour stabiliser leur valeur.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.