AccueilLe Maire veut lutter contre l’anonymat des crypto-transactions

Le Maire veut lutter contre l’anonymat des crypto-transactions

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Sébastien Lecornu, Ministre des Outer-Mer et Olivier Dussopt, Ministre Délégué Chargé des Comptes Publics, ont présenté une ordonnance pour « lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LCB-FT) applicable aux actifs numériques » qui fait polémique.

Malgré le fait que le gouvernement français reconnaisse les nombreuses opportunités des crypto-devises et de la technologie blockchain sous-jacente pour l’activité économique locale et mondiale, il a aussi mis en garde contre les nombreux risques liés aux détournements de ces crypto-actifs pour des actes illégaux.

Depuis le démantèlement en septembre 2020 d’un réseau terroriste utilisant des crypto-actifs, la France veut agir pour combattre les détournements de fonds criminels. C’est pourquoi, le gouvernement souhaite lutter contrer l’anonymat des transactions en crypto-actifs.

En plus des plateformes d’échange de type « crypto-to-fiat » et les entreprises proposant des services de garde de crypto-actifs, les « activités d’échanges d’actifs numériques contre d’autres actifs numériques (échange dits « crypto-to-crypto ») et les plateforme de négociation d’actif numériques » doivent désormais se conformer aux obligations du Code Monétaire et Financier en matière de LCB-FT ou encore du processus de connaissance du client (KYC).

L’annonce sur Twitter de la présentation de cette ordonnance a suscité de nombreuses réactions de la part de la crypto-communauté française. Owen Simonin (aka Hasheur), le crypto-YouTubeur français le plus populaire, a tout de suite répondu à Le Maire. Il pense en effet que de telles mesures pourraient représente une frein important pour le marché des crypto-monnaies.

« Sérieusement ! Rendez-vous compte de la complexité à mettre en place ? De la perte de transformation pour les français dans ce milieu ? De taux d’initiatives qui ne verront même pas le jour ? Du frein énorme qui encore une fois : ne concernera que les FR dans un marché international ? » a-t-il répondu à l’annonce de Bruno Le Maire sur Twitter.

Le créateur de l’entreprise de mining et de staking française Just Mining va encore plus loin en critiquant l’empressement du gouvernement à « punir un écosystème naissant ».

« Ce qu’il s’est passé est simple. Il y a eux des attentats, et le peuple attend du ministre de l’économie des mesures. Il a donc très sévèrement punis (sans consultation) tout un écosystème naissant à cause de cas particuliers, qui changeront de méthode dès la semaine prochaine » explique Owen Simonin.

Les mesures proposées par le gouvernement français pourraient-elles devenir un cadre européen afin de développer des « solutions d’identification numérique pour les transactions en actifs numériques » ?

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.