L'actualité des coins

Le patron de Twitter estime que le Bitcoin va devenir la monnaie unique de l’Internet

Julia Zeng | il y a 2 semaines
468VUES

Jack Dorsey, le patron du réseau social Twitter, qui a souvent évoqué le potentiel du bitcoin et des crypto-monnaies décentralisées, est apparu dans le célèbre podcast de Joe Rogan dans le cadre d’une interview portant sur le bitcoin, la blockchain, la liberté de parole ainsi que sur ses sociétés Twitter et Square.

Le Bitcoin, la future « monnaie unique » de l’Internet ?

« Je pense qu’Internet va avoir une monnaie unique. Je pense que ce sera le bitcoin compte tenu de tous les tests auxquels il a été soumis et des principes qui ont présidé à sa création « , a déclaré Dorsey.

« C’est quelque chose qui est né sur Internet, qui a été développé sur Internet, et qui a été testé sur Internet », a ajouté Dorsey.

Square, basé à San Francisco, et qui est également présidée par Dorsey, prend en charge le bitcoin depuis 2014, année où il a commencé à autoriser les marchands à accepter cette crypto-monnaie. Il a ensuite ajouté le trading de bitcoin à sa populaire application Cash au début de 2018, permettant aux utilisateurs de s’envoyer des bitcoins.

« Si nous avons rendu possible l’achat de bitcoins dans l’application Cash, c’est parce que nous voulions en savoir plus sur la technologie, nous y exposer, et prendre des risques », a déclaré Dorsey, ce qui pourrait sous-entendre que les conclusions tirées des risques pris sur Square pourrait le mener à envisager une utilisation des crypto sur son autre plateforme, le célèbre Twitter.

Rappelons que l’année dernière, Square a déclaré avoir généré un chiffre d’affaires de 34,1 millions de dollars au premier trimestre grâce à la vente de bitcoins, mais l’achat de ces jetons a coûté 33,9 millions de dollars à la société, laissant à Square un bénéfice d’environ 200 000 $ lié au bitcoin.

Un mois plus tard, Yahoo Finance élisait d’ailleurs Square comme « société de l’année ».

Jack Dorsey a également précisé que le bitcoin, la plus importante crypto-monnaie par capitalisation boursière, reste son jeton numérique de prédilection, malgré la forte chute depuis les sommets historique, et malgré les critiques et la concurrence d’autres crypto-monnaies.

« Le monde aura finalement une monnaie unique, Internet aura une monnaie unique« , a ajouté Dorsey. « Personnellement, je pense que ce sera le bitcoin… Cela arrivera probablement dans dix ans, mais cela pourrait aller plus vite. »

Dorsey a d’ailleurs ajouté qu’il n’était actuellement pas prévu d’ajouter à l’application Cash d’autres crypto-monnaies, ce qui souligne ses convictions au sujet du BTC.

Soulignons également que l’application décourage activement ses utilisateurs de pratiquer le trading actif de bitcoins et interdit l’achat de bitcoin avec des cartes de crédit en raison des risques financiers liés à la volatilité de ce dernier.

Les banques aiment la blockchain, mais se sentent également menacées

En ce qui concerne la relation des banques vis à vis du Bitcoin, Dorsey a estimé qu’ « elles aiment toutes la blockchain, en raison de son efficacité dans le cadre de leur métier, et en raison des opportunités d’affaires », suggérant également que la technologique blockchain « menace certainement certains services des banques et institutions financières, et cela menace également quelques gouvernements « .

A delà de sa prévision au sujet du Bitcoin, sensé devenir la « monnaie unique de l’Internet », Dorsey a également estimé que l’application de la technologie blockchain aura des conséquences encore plus vastes sur le web :

« Nous nous dirigeons vers un monde où tout ce qui est créé existe pour toujours, où il n’y a aucun contrôle centralisé de qui peut voir quoi » a-t-il en effet déclaré.

L’Hiver des cryptos n’entame pas la confiance du patron de Twitter

On ne peut toutefois s’empêcher de prêcher la prudence, car même si le Bitcoin reste la crypto-monnaie numéro 1, la grande majorité de sa valeur s’est envolée l’année dernière.

Rappelons en effet que le prix du bitcoin est en baisse constante depuis son sommet historique de près de 20 000 USD en décembre 2017, affichant un impressionnant recul d’environ 80% au cours des 13 derniers mois ce qui a poussé à la baisse l’ensemble du marché des crypto-monnaies, et notamment les deux autres principales crypto-monnaies par capitalisation, le XRP de Ripple et l’Ethereum.

La chute du Bitcoin, désormais appelé « l’Hiver des cryptos », a par ailleurs entrainé plusieurs startups à licencier massivement, voire à fermer boutique, ce qui a incité plusieurs observateurs à mettre en doute l’avenir de l’ensemble de l’industrie des crypto-monnaies.

Ce sont en effet pas moins de 400 milliards de dollars de capitalisation qui s’est envolé du marché des crypto-monnaies ces 12 derniers mois.

Toutefois, cela ne semble pas entamer la confiance que Jack Dorsey porte aux crypto-monnaies, et plus particulière au Bitcoin si l’on en croit ses récents propos rapportés au cours de cet article…

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.