AccueilLe prix de Bitcoin pourrait atteindre 50000 dollars, selon un analyste

Le prix de Bitcoin pourrait atteindre 50000 dollars, selon un analyste

Le prix est déjà au plus bas et ne descendra pas en dessous de 6 000 $, selon les analystes, et décrit la frénésie d’achat de Bitcoin par les institutions comme un « accaparement de terres ».

Le fondateur d’Adamant Capital, Tuur Demeester, a affirmé que le prix de Bitcoin a déjà atteint son niveau le plus bas. Selon lui, il ne se passera rien de « fou » si le prix de la crypto-monnaie atteint des valeurs comprises entre 50 000 et 100 000 dollars.

Bitcoin s’est effondré à 3 800 $ le 12 mars, mais a pu récupérer ses pertes grâce à un rebond de 150 % qui lui a permis de toucher 10 100 $ avant la baisse. Un léger recul l’a ramené à 8 100 dollars, mais en comblant l’un des plus grands déficits de son histoire, Bitcoin est remonté au-dessus de 10 000 dollars.

Bien que les bulls aient eu du mal à récupérer le sommet de 10 000 dollars, qui a d’ailleurs été franchi deux fois en l’espace d’une semaine, les analystes affirment que le sentiment haussier de Bitcoin n’a jamais été aussi fort, et ce depuis l’approche de son plus haut niveau historique (ATH) en 2017. De nombreux analystes et personnalités du monde du crypto ont parié sur une reprise majeure de Bitcoin à court terme.

Aujourd’hui, Demeester s’est joint aux voix qui prédisent que Bitcoin pourrait bientôt atteindre un nouvel ATH.

Dans une vidéo publiée sur YouTube, Tuur Demeester affirme que Bitcoin a déjà touché le fond dans la fourchette de 3000 à 4000 dollars. Il affirme que la crypto-monnaie est à nouveau haussière et que les plans de sauvetage économique, tels que celui de la Réserve fédérale, ont le potentiel de jouer en faveur de Bitcoin.

« Je pense qu’un objectif de prix de l’ordre de 50 000 $ n’est pas du tout fou… Je dirais même entre 50 000 et 100 000 dollars », a-t-il noté.

Un « accaparement de terres » pour les investisseurs institutionnels

Les prévisions de Demeester arrivent à un moment où l’intérêt pour les options Bitcoin de CME a atteint son plus haut niveau, à près de 150 millions de dollars.

Selon M. Demeester, l’intérêt des institutions signifiait que Bitcoin entrait dans une « phase d’accaparement de terres ».

Il a noté sur Twitter que « Bitcoin est sorti de sa phase d’accumulation », il y a un an et que l’accumulation accrue des whales pourrait voir Bitcoin sortir pour un autre « rallye parabolique ».

Le crypto influenceur a également souligné l’entrée de Bitcoin dans une « phase de déploiement » qui a déjà vu le géant bancaire, JP Morgan Chase, faire volte-face concernant sa vision des crypto-monnaies pour étendre ses services bancaires à deux crypto exchanges basées aux Etats-Unis.

Selon Demeester, c’est l’intérêt accru des family offices, des fonds spéculatifs, des milliardaires de Wall Street et d’autres grands investisseurs qui pourrait faire grimper les prix de Bitcoin à plus de 50 000 dollars par bitcoin.

La semaine dernière, Paul Tudor Jones, pionnier des fonds spéculatifs et milliardaire d’investissement, a déclaré que sa société achetait des bitcoins et qu’il allouait 1 à 2 % du portefeuille de sa société aux holdings de crypto. The TIE, une plateforme de données crypto, a souligné cette semaine que le sentiment post-halving de Bitcoin avait atteint de nouveaux sommets, aidé par le célèbre auteur JK Rowling, qui s’est rendu sur Twitter pour s’informer sur la crypto-monnaie.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.