AccueilLe programme Ripple UBRI cherche à améliorer l’anonymat

Le programme Ripple UBRI cherche à améliorer l’anonymat

La University Blockchain Research Initiative de Ripple se concentre sur la manière d’améliorer la protection de la vie privée au sein du réseau Ripple.

Stefanie Roos, professeur assistant à l’Université de technologie de Delft, dirige les efforts de l’institution pour créer un anonymat flexible pour les paiements par blockchain pour les entreprises, leur permettant de poursuivre leur développement sans risque d’exposer des informations vitales.

Roos fait partie de l’University Blockchain Research Initiative (UBRI), une initiative de Ripple qui soutient les universités et leurs étudiants dans le monde entier en matière de recherche, de mise en œuvre de projets et de développement de programmes d’études liés à la technologie blockchain, à la technologie financière et au secteur bancaire.

Le soutien de Ripple se présente sous la forme de ressources financières et techniques à ses partenaires, qui sont sélectionnés en fonction de l’impact des institutions dans les domaines concernés ainsi que de la diversité géographique et disciplinaire

Ripple se penche sur les questions de protection de la vie privée

L’Université de technologie de Delft, aux Pays-Bas, mène actuellement des recherches sur les problèmes de protection de la vie privée auxquels sont confrontés les réseaux blockchain et sur les expériences de crypto-monnaie basées sur l’idée fausse que l’anonymat est une question d’utilisation d’un nom ou d’une identité.

Roos a commenté : « Pensez à des systèmes où l’anonymat est temporel. Vous obtenez la vie privée pour le temps dont vous avez besoin. Si vous voulez avoir de la transparence plus tard, vous pouvez révéler les clés cryptographiques pertinentes pour démontrer que vous avez respecté les exigences réglementaires, montrer vos fournisseurs de haute qualité ou prouver un cas de brevet ».

La plupart des utilisateurs voient dans les crypto-monnaies comme Bitcoin un moyen de préserver leur anonymat lorsqu’ils effectuent des transactions financières en raison de portefeuilles ne contenant pas d’informations personnelles.

Cependant, la transparence de ces systèmes devient un gros problème lorsqu’un tiers a connaissance d’un lien entre une personne et son portefeuille.

Le respect de la vie privée contribue à garantir la sécurité en ligne

Les fuites de données étant de plus en plus fréquentes, les utilisateurs et les concepteurs de systèmes ne parvenant pas à sécuriser leurs comptes, il est plus important que jamais de mener des recherches sur la protection de la vie privée.

Certains des étudiants de Roos travaillent actuellement sur un projet de recherche qui examine le potentiel du Ledger XRP à assurer l’anonymat en vérifiant les algorithmes de consensus et les tests de vulnérabilité lorsque le registre est utilisé dans des projets à grande échelle.

« Les deux étudiants bénéficient évidemment de la bourse UBRI, qui financera leur doctorat, mais ils peuvent également discuter avec les gens de Ripple de leurs idées et de la possibilité de faire partie du système », a déclaré Roos.

Ripple permet aux étudiants intéressés par cette technologie de poursuivre leurs recherches et leurs études universitaires, tout en offrant davantage d’options en matière de mise en œuvre des applications, en plus du Ledger XRP.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.