AccueilLegionPay aide les entreprises à effectuer des paiements grâce au crypto

LegionPay aide les entreprises à effectuer des paiements grâce au crypto

Chypre s’est imposée comme une nation amie du crypto en autorisant l’utilisation de plateformes de paiement crypto avancées

LegionPay, basée à Chypre, aide les entreprises à faciliter les transactions en utilisant des Bitcoins au lieu de devises fiduciaires. La société a été créée pour faciliter les transactions transfrontalières, qui sont vitales pour les petites nations qui ont besoin d’accéder aux marchés mondiaux.

Andrew Anastasiou, le co-fondateur de LegionPay, a déclaré à la presse que la demande de crypto dans le commerce mondial explose – et que les entreprises chypriotes n’ont pas les moyens de faciliter ces transactions légalement.

Anastasiou a déclaré :

« Peu de commerçants, en particulier les plus petits, sont en mesure d’accepter Bitcoin comme paiement légal. LegionPay le rend accessible à presque toutes les entreprises, pour autant que les exigences de conformité soient respectées ».

Le paiement par fiat coûte souvent dix fois plus cher qu’une transaction crypto ordinaire en raison des frais de traitement et de service. En outre, un paiement par carte bancaire peut prendre jusqu’à trois jours et peut prendre plus longtemps en cas de complications.

Un représentant de LegionPay a fait un commentaire :

« LegionPay effectue généralement les paiements en 10 minutes. Et, en travaillant sur la blockchain, il n’y a pas de banque ou de tiers impliqué pour ralentir les choses ».

Garantir la sécurité de l’industrie

La semaine dernière, la Commission de sécurité et d’échange (SEC) de Chypre a averti les investisseurs, dans un communiqué, de ne pas participer à une quelconque facilitation financière avec des fournisseurs non autorisés, dont sept ont été mentionnés dans le communiqué.

Les mesures prises par la SEC pour avertir les investisseurs sur les entités non autorisées et non licenciées consistent à établir la confiance des consommateurs dans l’industrie du crypto, en les incitant à participer à des services de crypto légitimes et licenciés.

Les sept entités non licenciées sont :

  • fxg.market
  • 247firstinvest.com
  • keyoncapital.com
  • procloudoptions.com
  • cryptotradecentr.com
  • fxgrowcapital.com
  • meritkapital.com

Le communiqué a mis ces sites sur une liste noire car ils « n’appartiennent pas à une entité ayant reçu une autorisation pour la fourniture de services d’investissement et/ou l’exercice d’activités d’investissement ».

En se conformant à la loi chypriote sur la SEC, les investisseurs qui ont une relation financière avec des institutions autorisées bénéficieront du Fonds d’indemnisation des investisseurs (Investor Compensation Fund, ICF) si l’une des parties ne remplit pas ses obligations financières.

Bien qu’elle soit une petite nation, Chypre a travaillé pour s’assurer qu’il y ait des réglementations strictes en matière de crypto et que ses citoyens aient accès au crypto comme moyen de paiement.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.