AccueilLes CBDC ne rivaliseront pas avec les crypto-monnaies : Morgan Stanley

Les CBDC ne rivaliseront pas avec les crypto-monnaies : Morgan Stanley

Les monnaies digitales des banques centrales (CBDC) ne constituent pas une menace pour les crypto, selon un rapport de la banque d’investissement Morgan Stanley

La banque multinationale américaine Morgan Stanley a déclaré que les monnaies digitales des banques centrales ne prendront pas la place des crypto-monnaies. La banque a noté que les monnaies digitales souveraines ont le potentiel de simplifier les transactions, mais qu’elles ne constitueront pas une menace pour les crypto-monnaies existantes. Le rapport, compilé par la banque, détaille les efforts déployés par les banques centrales du monde entier pour développer leurs versions des monnaies digitales.

Malgré les progrès considérables accomplis dans la création des CBDC, Morgan Stanley n’est pas convaincue que les actifs virtuels constitueront une menace pour les crypto-monnaies. Certains analystes de la banque affirment que les monnaies digitales pourraient avoir un impact sur le marché des crypto-monnaies lorsqu’elles feront leur entrée.

Ils pensent également que les crypto-monnaies et autres actifs décentralisés ont de multiples applications. Cette polyvalence les rend plus attrayants pour les investisseurs potentiels. L’économiste en chef de la banque, Chetan Ahya, affirme que la plupart des investisseurs sont déjà acquis à l’idée de la décentralisation. Il serait donc difficile pour les CBDC de concurrencer les crypto-monnaies déjà établies, car ces dernières incarnent la décentralisation et sont plus flexibles.

« Les crypto-monnaies existeront toujours, car elles continueront à servir à d’autres usages. Par exemple, certaines crypto-monnaies peuvent servir de réserve de valeur… car certains segments du public ne font pas entièrement confiance aux monnaies fiduciaires », a déclaré Ahya.

Les institutions financières ont actuellement des points de vue divergents sur les crypto-actifs, certaines y étant favorables et d’autres défavorables. PayPal, Goldman Sachs et BNY Mellon font partie des grandes banques qui ont adopté les crypto-monnaies, tandis que d’autres, comme HSBC, y sont hostiles et s’y opposent fermement.

Morgan Stanley souligne dans son rapport que ceux qui sont à l’avant-garde émergeront au sommet. La banque a révélé que les conditions macroéconomiques actuelles ont largement contribué à l’attrait croissant des crypto-actifs.

Les banques centrales, en revanche, ne partagent pas le même avis que les autres institutions bancaires. La majorité d’entre elles sont enclines à tirer parti de la technologie blockchain dans les monnaies digitales. La blockchain a été saluée comme une technologie prometteuse qui contribuera à éradiquer la contrefaçon des devises, parmi de nombreux autres problèmes. Ces monnaies émises par les banques centrales chercheront donc à rendre les transactions sûres et plus rapides.

Certains experts du secteur sont toutefois opposés à l’idée de monnaies digitales émises par les banques centrales. Ils affirment que la banque centrale aura une domination absolue sur les transactions et les flux monétaires. Les experts préviennent qu’un tel pouvoir pourrait finir par désorganiser l’écosystème.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.