HomeLes crypto-monnaies ont nettement sur-performé les marchés traditionnels malgré la chute des prix

Les crypto-monnaies ont nettement sur-performé les marchés traditionnels malgré la chute des prix

Depuis mi-février, le prix du Bitcoin (BTC) a perdu jusqu’à 26 %. Cependant, d’après les données de TradingView, le Bitcoin est toujours gagnant depuis le début de l’année avec un gain de près de 13 %. 

Cette performance est d’ailleurs bien meilleure que celle des actifs traditionnels qui ont récemment fortement chuté. En effet, les marchés boursiers classiques ont été fortement affectés par la propagation du coronavirus qui touchent beaucoup de secteurs d’activité, ce qui menace l’économie mondiale. 

Depuis le début de l’année par exemple, l’indice Dow Jones a perdu plus de 14 %, le S&P 500 12 % et le Nasdaq 9 %. En ce qui concerne les marchés européens, le CAC 40, l’EuroStoxx et le Footsie sont les indices les plus touchés car ils ont perdu près de 20 %. De son côté, l’indice de volatilité S&P 500 a gagné plus de 260 % montrant à quel point les investisseurs ont peur et sont incertains.

Découvrez la définition de la volatilité dans cette vidéo de 2 minutes.

Ari Paul, un associé gérant de BlockTower Capital, a parlé de l’action haussière des prix du BTC observée tout au long de 2020 dans un récent tweet. Il note que si les actions ont baissé de 15 % ou plus par rapport à leur niveau de début d’année, le Bitcoin est toujours en hausse de plus de 7 %.

« Le BTC n’est pas (encore) une valeur refuge. J’ai toujours prédit qu’elle diminuerait en cas de vente massive d’actions. Franchement, je suis très surpris de sa bonne tenue. Le BTC a augmenté de plus de 7 % sur l’année avec des actions en baisse d’environ 15 %. Il faudra voir ce qui se passera, mais il s’agit d’une sacrée bonne performance pour un actif à risque ».

 

3Dsculptor / Shutterstock.com

Le Bitcoin va-t-il rebondir durablement ?

Pour l’investisseur spécialisé sur l’or, Peter Schiff, il serait mieux de ne plus détenir de jetons BTC actuellement. En effet, la forte volatilité des cours et les incertitudes liées au coronavirus et à la guerre des prix sur le marché du pétrole auraient dues soutenir le prix de la première crypto-devises.

« Si le Bitcoin ne peut pas se redresser avec une réduction d’urgence de 50 points de base du taux d’intérêt américain – sans parler de toute la récente volatilité des marchés des actions, des obligations, des devises et de l’or, dans quelles circonstances se redressera-t-il ? Si la valeur des Bitcoins n’augmente pas, pourquoi les posséder ? La réponse à cette question est de vendre » a déclaré Peter Schiff sur Twitter.

Aujourd’hui, le Bitcoin semble suivre les actifs traditionnels qui rebondissent. En effet, le cours du BTC gagne plus de 2 % légèrement au-dessus des 8 100 $ sur le niveau de retracement des 61,8 % de la hausse des prix de mi-décembre à mi-février. Les fondamentaux du Bitcoin semblent solides pour que les prix se redressent durablement.

Par exemple, la difficulté de minage est en forte hausse depuis le début de l’année comme le montre le graphique ci-dessous. Cette difficulté du processus de minage assure ainsi la sécurité et la solidité du réseau Bitcoin. 

Augmentation de la difficulté des Bitcoins – Source coinwarz.com

Malgré la récente forte baisse des prix, le Bitcoin et certains altcoins offrent une performance supérieure aux actifs traditionnels comme les indices ou les actions. 

Certains investisseurs et analystes pensent d’ailleurs que chaque investisseur devrait détenir une partie de leur portefeuille en crypto-monnaies. Pour le président de Virgin Galactic, Chamath Palihapitiya, tous les investisseurs devraient détenir des Bitcoins à hauteur de 1 % de sa valeur nette.

Qu’en pensez-vous ? Est-il utile de détenir des Bitcoins ? Les prix vont-ils remonter ?