L'actualité des coins

Les cryptomonnaies telles que le Bitcoin ont peu de chances face aux Stable Coins, selon le patron du CME

Avatar Frédéric Jean | il y a 1 mois
574VUES

Le PDG du Chicago Mercantile Exchange (CME) Terry Duffy a déclaré cette semaine qu’il lui semble peu probable que les régulateurs financiers approuvent les crypto-monnaies « classiques » et qu’il est plus probable qu’ils soutiennent la création de crypto-monnaies adossées à des devises souveraines existantes.

Terry Duffy a également estimé qu’il est impératif que le Bitcoin et les autres crypto-monnaies « libres » obtiennent un feu vert réglementaire sous une forme ou sous une autre pour que le secteur des actifs numériques progresse réellement.

Peu de chances que le Bitcoin obtienne un feu vert réglementaire

Le patron du Chicago Mercantile Exchange Group estime cependant qu’il est difficile d’imaginer une telle approbation réglementaire pour des crypto-monnaies telles que le Bitcoin, car elles ne permettraient pas aux gouvernements de créer des déficits.

Duffy pense également qu’une part trop importante des influences qui régissent les cours des crypto-monnaies actuellement est dictée par la spéculation sur les prix plutôt que par l’adoption et les cas d’utilisation réels.

Les crypto-monnaies telles que le Bitcoin ne sont en effet pas attrayantes pour les législateurs, qui n’ont que peu de moyen de contrôle sur celles-ci.

Bien que Chicago Mercantile Exchange Group propose l’un des produits de crypto trading les plus prestigieux actuellement disponible sous la forme de contrats à terme Bitcoin, son PDG et son président ne sont pas aussi optimistes quant à l’avenir du Bitcoin et des autres monnaies numériques, à l’exception des stable coins.

Soulignons Terry Duffy a fait part de ses impressions et de ses prévisions pour l’industrie des crypto-monnaies dans une interview accordée à Business Insider au début de ce mois lors de la Conférence internationale sur l’industrie du futur de la FIA, en Floride.

Les Stable Coins, qui ne menacent pas les banques centrales, devraient être favorisés

Cependant, Duffy est plus optimiste à l’égard des actifs numériques adossés à des fiat, tels que le JPM Coin, le projet de crypto-monnaie de la banque JP Morgan.

Selon Duffy, de telles versions numérisées des devises existantes permettront aux utilisateurs de tirer parti des avantages de l’utilisation des crypto-monnaies sans en subit les inconvénients supposés.

Pour le PDG du CME, les régulateurs s’opposeront au Bitcoin et aux autres crypto-monnaies non liées aux monnaies FIAT, elles-mêmes contrôlées par les gouvernements via les banques centrales.

Selon Duffy, cela signifie tout simplement que l’avenir de la monnaie sera simplement une version plus efficace du statu quo actuel, plutôt qu’une révolution sociétale fondée sur les Bitcoins décentralisés.

Duffy a également déclaré qu’il estimait qu’une trop grande partie de l’attention du marché est centrée sur le prix des crypto-monnaies, soulignant que selon lui il serait plus intéressant de se concentrer sur la progression de l’adoption et des cas d’utilisation réelle.

«Une fois que le prix ne sera plus sous le feu des projecteurs, il se débrouillera tout seul… Mais l’attention des acteurs du marché se concentrer sur le prix du bitcoin, par exemple, ou de toute autre crypto-monnaie. Personne ne parle de comment utiliser ces actifs? »

Les gouvernements ne veulent pas approuver ce qu’ils ne contrôlent pas

Duffy a ajouté que le principal obstacle au développement massif des crypto-monnaies à l’heure actuelle est l’opposition des régulateurs, soulignant que cette opposition est liée au fait qu’il existe une quantité maximale prédéfinie d’unités de Bitcoin et autres crypto-monnaies:

«Les gouvernements ne peuvent pas fonctionner à moins d’avoir recours aux déficits. Et je ne vois pas pourquoi ils diraient: «Cela me semble bien, car je veux être responsable et tout gérer de manière égale. Je ne peux pas emprunter contre quoi que ce soit.  »

Enfin, le PDG du CME a déclaré que le seul moyen pour que de tels actifs non gouvernementaux soient éventuellement approuvés par les régulateurs est qu’ils ne représentent aucune menace. C’est pourquoi, selon lui, les actifs numériques reposant sur des monnaies fiat ont plus de chances de réussir là où le Bitcoin et les autres systèmes de cryptographie décentralisés échoueront.

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.