AccueilLes frais Ethereum s’envolent rendant certains DeFis presque inutilisables

Les frais Ethereum s’envolent rendant certains DeFis presque inutilisables

Les frais d’Ethereum ayant atteint de nouveaux sommets lorsque l’ETH est entré en mode de découverte des prix, l’utilisation de certains protocoles complexes DeFi a été rendue impossible car les frais de gaz sont passés à plus de 1 000 $

Les tarifs du gaz de l’Ethereum atteignent une nouvelle fois des sommets, rendant de nombreux protocoles DeFi pratiquement inutilisables pour les traders. Après avoir augmenté d’environ 20 % au cours des dernières 24 heures, les frais de transaction moyens d’Ethereum atteignent désormais le niveau record de 17,67 $.

Des frais de transaction pouvant atteindre jusqu’à 5 000 $

Comme de nombreux projets DeFi nécessitent l’exécution de contrats intelligents complexes, certains rapports montrent que les frais associés à l’utilisation de ces protocoles dépassent désormais 1 000 $. Alors que le chaos se dévoile, l’utilisateur de Twitter « Olive Allen » a fait part de ses frais de gaz estimés à près de 5 000 $.

Toutefois, ce n’est pas le seul cas où les frais de transaction sont aussi élevés. Une seule grosse transaction sur le réseau Synthetix a été estimée à plus de 1 100 $, alors que même de simples swaps utilisant Uniswap et SushiSwap coûtent entre 40 $ et 75 $.

Des projets explorent d’autres options, mais cela en vaut-il la peine ?

L’Ethereum n’est pas le seul à voir ses frais de transaction monter en flèche, la transaction moyenne du Bitcoin coûte actuellement plus de 14 $. Malgré la montée en flèche des coûts d’utilisation des réseaux BTC et ETH, les traders semblent extrêmement optimistes sur ces deux crypto-monnaies. L’Ether a récemment atteint un nouveau record à 1 700 $.

La popularité de l’Ether met en évidence la montée en flèche des frais et souligne l’utilité des solutions de mise à l’échelle de la couche 2 avant l’Ethereum 2.0. Alors que Synthentix tente actuellement de réduire le prix du gaz en effectuant une migration progressive vers des roll-up Optimistic, d’autres plateformes testent des solutions rivales de couche 2 comme xDai ou des réseaux de couche 1 avec une meilleure mise à l’échelle comme Polkadot.

Cependant, les projets et les utilisateurs de la DeFi ne devront peut-être pas attendre l’Ethereum 2.0 pour voir une réduction des prix du gaz, le développeur Tim Beiko ayant enregistré des progrès significatifs sur le testnet EIP-1559 en février.

EIP-1559 est un mécanisme qui introduit un mécanisme de « burn » dans le réseau des ETH, tout cela dans le but de réduire la volatilité des frais.

Traduit par Carolane de Palmas

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.