AccueilLes hash rates pour les mineurs de Bitcoin ont augmenté

Les hash rates pour les mineurs de Bitcoin ont augmenté

Riot Blockchain a fait état d’une augmentation de 250% du hash rate par seconde par rapport à 2019, mais a dû encore surmonter certaines difficultés

Riot Blockchain, une société de minage basée dans le Colorado, a récemment publié son rapport du deuxième trimestre, mettant en évidence une diminution de 28% de Bitcoin miné par rapport au deuxième trimestre de 2019.

Au deuxième trimestre 2019, 316,19 bitcoins ont été minés, mais ce nombre est tombé à 227 au cours du même trimestre en 2020.

Le rapport montre une amélioration de la puissance de minage chez Riot – le hash rate est maintenant 250% plus élevé que l’année dernière. Sa capacité de minage actuelle est de 357 PH/s et devrait passer à 566 PH/s d’ici octobre. Le hash rate à la fin du deuxième trimestre 2019 n’était que de 101 PH/s.

A plus grande échelle, Riot a également montré une augmentation de sa marge de minage de 20,5% à 33,5% et a vu un demi-milliard de dollars de revenus en hausse par rapport au premier semestre terminé le 30 juin.

Dans le passé, la société a quelque peu diversifié ses ressources de minage, en minant Bitcoin aux côtés de Litecoin et Bitcoin Cash.

Le minage est plus difficile que jamais

En juillet dernier, Cryptonews rapportait que les difficultés de minage de Bitcoin étaient à un niveau record, avec un bond de près de 10%, pour atteindre 17,35 T.

Cela pourrait être dû au fait que des systèmes de minage haut de gamme ont été mis en service après avoir été pré-commandés des mois auparavant.

Le minage de Bitcoin pourrait aider à combattre le Covid-19

Comme la situation du Covid-19 devient plus grave, le Kazakhstan a proposé une taxe de 15% sur les mineurs de Bitcoin. Cette mesure vise à utiliser la croissance du crypto pour financer la lutte contre le Covid-19.

Bitcoin.com rapporte que le projet de loi identifiera les contribuables impliqués dans le minage de crypto comme une entité distincte des autres contribuables :

« La clause sur l’enregistrement rend le projet de loi unique… le contribuable travaillant avec des crypto-monnaies se distingue dès le début de la déclaration d’impôt. »

Les mineurs doivent déclarer le montant imposé sur leurs demandes fiscales existantes.

Comme les mineurs du Kazakhstan bénéficient de tarifs d’électricité bas et d’un marché du crypto non réglementé, le pays possède une économie de minage en plein essor. Il est responsable de jusqu’à 6 % du hash rate de Bitcoin, ce qui le place en deuxième position après la Chine.

Cela pourrait être la première étape pour le Kazakhstan de réglementer l’industrie du crypto et pourrait aboutir à une méthode de financement efficace pour lutter contre Covid-19, ce qui serait une bonne nouvelle pour ce pays d’Asie centrale.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.