AccueilLes revenus du réseau Ethereum en passe d’éclipser le record actuel

Les revenus du réseau Ethereum en passe d’éclipser le record actuel

Nous sommes à la mi-mai, mais le revenu des transactions sur le réseau Ethereum pour le deuxième trimestre devrait dépasser le chiffre du premier trimestre.

Les revenus du réseau Ethereum pour le mois de mai ont fait grimper les profits des mineurs comme jamais auparavant et semblent actuellement susceptibles de dépasser le record mensuel actuel. Cette forte hausse est attribuée aux frais de transaction élevés et à la demande croissante pour le réseau. L’utilisation du réseau d’Ethereum a augmenté au cours des derniers mois, avec des niveaux qui seraient proches de la congestion.

Selon les données de la plateforme d’analyse de crypto-monnaies CoinMetrics, les frais de transaction enregistrés pour ce mois sont presque au sommet, avec environ deux semaines encore.  Il est prévu que le chiffre mensuel rompe le record historique de 722 millions de dollars établi en février de cette année à ce rythme actuel. Les statistiques montrent également que si cette tendance se poursuit au cours des prochaines semaines, le revenu global du réseau pour le deuxième trimestre dépassera le chiffre de 1,7 milliard de dollars en ETH établi au premier trimestre 2021.

Les frais de transaction sur le réseau Ethereum dépendent en partie du nombre de transactions traitées. Les deux sont directement proportionnels, un troisième facteur, le prix d’ETH, déterminant le chiffre final. Ces deux éléments ont augmenté, ce qui se traduit aujourd’hui par l’enregistrement de frais de transaction élevés.

Bien que le prix de la paire ETH/USD ait chuté au cours des cinq derniers jours, il a récemment connu une flambée à un sommet historique de 4 362 $ mercredi dernier, selon Coinmarketcap.

Au moment où nous écrivons ces lignes, Ethereum se trade à 3 487,82 $, en baisse de 1,72 % au cours des dernières 24 heures. Il convient de noter que seul un nombre fini de transactions peut être effectué à un moment donné. Le réseau approchant de ses limites de capacité, un nouveau record de frais de transaction ne dépendra bientôt que du prix d’Ether et de la volonté des utilisateurs de crypto-monnaies d’encourir des frais de gaz plus élevés.

Gardez à l’esprit que la projection précédente est basée sur le modèle de revenus actuel. Toutefois, ce modèle est appelé à changer avec la proposition d’amélioration d’Ethereum (EIP) -1559 et les upgrades du réseau Ethereum 2.0 qui se profilent à l’horizon. Le prochain upgrade du réseau « London », prévue pour le 14 juillet, comprendra la controversée EIP-1559, qui vise à automatiser les prix du gaz et à effectuer un burn des frais au lieu de les transmettre aux mineurs.

Le bon côté des choses, cependant, c’est que cela aidera à décongestionner le réseau de manière significative. Il réduira également l’offre d’Ether qui, à son tour, entraînera une hausse de la demande. Les utilisateurs du réseau Ethereum ne ressentiront probablement pas l’impact du nouvel upgrade avant la mise en œuvre complète du nouvel Ethereum 2.0, qui utilise le mécanisme de proof of stake.