AccueilLes services de garde de cryptos arrivent à la U.S. Bank grâce au NYDIG

Les services de garde de cryptos arrivent à la U.S. Bank grâce au NYDIG

U.S. Bank a confirmé qu'elle mettait en place des services de garde pour supporter les fonds privés détenant des bitcoins, des litecoins et des bitcoins cash.

Les clients de la U.S. Bank des îles Caïmans et des États-Unis pourront désormais bénéficier de nouveaux services de garde de crypto-monnaies. Cela fait suite à une annonce faite mardi, qui révélait le partenariat de la banque avec New York Digital Investment Group (NYDIG) en tant que premier sous-dépositaire à offrir ledit service. La banque de détail a ajouté qu'elle avait encore des plans pour étendre son réseau de prestataires.

Grâce à la collaboration avec NYDIG, U.S. Bank va supporter les clients institutionnels avec des fonds privés en offrant des services de garde pour les clés privées de Litecoin, Bitcoin et Bitcoin Cash. S'exprimant sur les nouveaux projets de la banque, Gunjan Kedia, vice-présidente de U.S. Bank Wealth Management and Investment Services, a noté que l'intérêt des investisseurs pour le secteur des crypto-monnaies a augmenté au cours de l'année écoulée. Elle a également observé que la demande de leurs clients de services de fonds avait bondi de manière significative.

« Nos clients de fonds et de garde institutionnelle ont accéléré leurs plans pour offrir des crypto-monnaies et, en réponse, nous avons fait une priorité d'accélérer notre capacité à offrir des services de garde », a-t-elle déclaré.

La dirigeante a toutefois noté que l'incertitude réglementaire entourant l'environnement crypto n'était pas entièrement accueillante. Mme Kedia a expliqué que c'était la raison pour laquelle elle recherchait un partenaire qui trouverait un équilibre raisonnable entre la qualité et la gestion des risques : NYDIG.

« L'intégrité et l'expertise sont essentielles pour protéger les actifs les plus précieux de nos clients, nous sommes donc ravis d'offrir à nos clients institutionnels l'expertise de pointe de NYDIG en matière de Bitcoin, soutenue par la solidité financière de U.S. Bank. »

Kedia a en outre affirmé que la plupart des gestionnaires d'actifs prenaient désormais la crypto plus au sérieux, notamment en raison de l'intérêt croissant des clients. La division de gestion de patrimoine et de services d'investissement est un gestionnaire d'actifs bien établi avec plus de 8 600 milliards de dollars d'actifs sous sa garde. Les derniers chiffres font état de 282 milliards de dollars supplémentaires d'actifs sous gestion.

De la Bank of New York Mellon à la société de services financiers State Street, les institutions américaines adoptent progressivement la crypto, malgré l'indécision réglementaire actuelle. BNY Mellon a annoncé sa stratégie en matière de crypto en février dernier, en présentant des plans pour créer une unité d'actifs digitaux pour « transférer, conserver et émettre des actifs digitaux ». De son côté, State Street a lancé une unité commerciale, State Street Digital, pour offrir potentiellement des services de garde de crypto-monnaies.

Mme Kedia a estimé que même si les actifs digitaux ont été créés pour éliminer les intermédiaires, la nécessité de ces mêmes intermédiaires ne peut être écartée. Elle a fait valoir que les gestionnaires de fonds ont besoin de l'approbation d'organismes financiers tels que la Banque des États-Unis pour aider à dissiper les inquiétudes de leur clientèle.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.