AccueilL’essor des CBDC pourrait stimuler la demande de privacy coins en 2021

L’essor des CBDC pourrait stimuler la demande de privacy coins en 2021

La mise en place des monnaies digitales des banques centrales (CBDC) pourrait augmenter la demande de privacy coins cette année

Les gouvernements qui développent des CBDC pourraient être une tendance populaire en 2021 alors qu’ils tentent de combattre la corruption et le blanchiment d’argent en utilisant des monnaies digitales. Les CBDC seraient contrôlées par les gouvernements, ce qui permettrait aux régulateurs de suivre plus facilement les mouvements des fonds. Elles permettront également aux régulateurs de traquer les acteurs à l’origine de toute activité illicite.

L’augmentation de la création de CBDC peut être attribuée à un facteur majeur : l’augmentation de la valeur de Bitcoin au cours de l’année dernière. Plusieurs gouvernements dans le monde considèrent toujours les crypto-monnaies comme Bitcoin comme un outil permettant de faciliter les activités illégales. Par conséquent, le développement des CBDC aiderait les gouvernements à lutter contre les excès du secteur de la crypto-monnaie.

En outre, la pandémie de coronavirus a mis en évidence les insuffisances de l’argent papier, le besoin de transactions sans numéraire ayant augmenté à un rythme sans précédent l’année dernière. Les gouvernements et leurs banques centrales développeront des CBDC pour permettre le passage de l’argent liquide sur papier aux monnaies digitales.

Malgré le rôle positif des CBDC dans la lutte contre le blanchiment d’argent et d’autres crimes financiers, le développement de monnaies digitales émises par les banques centrales suscite des inquiétudes. Les CBDC permettront aux gouvernements d’exercer un plus grand contrôle sur les utilisateurs et leurs activités financières. Nombreux sont ceux qui pensent que les gouvernements utiliseront ce pouvoir pour accroître la discrimination financière. D’autres craignent que l’anonymat et la liberté soient menacés par le développement des CBDC.

Les gouvernements vont probablement imposer des exigences plus strictes en matière de connaissance du client (KYC) pour effectuer un transfert, une mesure qui pourrait exposer davantage de données sur les utilisateurs à la merci des entités financières et technologiques. Supposons que des géants technologiques comme Apple et Google commencent à traiter les paiements des particuliers. Dans ce cas, les hackers pourront plus facilement récupérer les données des utilisateurs grâce à l’historique des transactions électroniques disponible sur ces plateformes.

Les CBDC pourraient stimuler l’adoption des privacy coins

L’essor des CBDC pourrait favoriser l’adoption des privacy coins. Les privacy coins seraient les meilleurs alternatives digitales pour les personnes qui souhaitent garder leur anonymat lors de transactions financières. Plusieurs pays comme la Corée du Sud, la Russie et les États-Unis multiplient les efforts pour supprimer l’utilisation des privacy coins. Certains régulateurs ont même demandé aux exchange de retirer les privacy coins de leurs plateformes, rendant ainsi plus difficile l’accès aux crypto-monnaies.

L’impression générale est que les privacy coins sont utilisés pour faciliter les transactions illégales. Cependant, les privacy coins comme Monero offrent de nombreux avantages, comme la possibilité d’effectuer des transactions privées et de garantir la sécurité des données financières.

Ces caractéristiques pourraient contribuer à convaincre un plus grand nombre de personnes de passer aux privacy coins, car elles recherchent l’anonymat financier face au contrôle des gouvernements.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.