L'actualité du bitcoin (BTC)

L’Indonésie peut devenir un leader sur le marché du Bitcoin en Asie

Tiana | il y a 11 mois
433VUES

A première vue, l’Indonésie possède les conditions nécessaires pour devenir un leader sur le marché du Bitcoin en Asie. En tant que quatrième pays le plus peuplé au monde, près de 80 % des indonésiens n’ont pas encore de comptes bancaires. De plus, ils utilisent encore de l’argent comptant lors de leurs différentes transactions. L’atout principal des devises numériques est qu’il ne nécessite pas l’ouverture d’un compte bancaire.

Les utilisateurs de crypto-monnaies ont longtemps défendu l’immense potentiel du Bitcoin. Cette technologie est parfaite pour ceux qui n’ont pas accès aux services bancaires traditionnels. Selon Zac Cheah, PDG de Pundi X, une start-up spécialisée dans les crypto-monnaies, l’Indonésie est aujourd’hui mûre pour adopter les devises numériques.

Hausse du nombre des utilisateurs de Bitcoins en Indonésie

Compte tenu de ces conditions, on s’attendait à ce que le Bitcoin se développe en Indonésie. Et pour la plupart, c’est vrai. Oscar Darmawan, PDG de Bitcoin Indonesia, la principale bourse du pays qui contrôle plus de 70 % des échanges de Bitcoins dans le pays, a observé ce qu’il appelle une croissance exponentielle des utilisateurs de crypto-monnaie sur leur plateforme. Il a vu ses utilisateurs croître de 50 000 membres en 2015 à 500 000 cette année.

Voici un extrait vidéo de l’entretien avec une indonésienne travaillant dans une entreprise d’échanges de Bitcoin :

Avec ces utilisateurs, l’entreprise réalise une transaction journalière de plus de 10 millions de dollars. Pourtant, Darmawan estime qu’il n’a même pas touché le 1 % de la population totale en Indonésie. L’opportunité de conquérir un marché plus grand est énorme, a-t-il expliqué.

Perspectives des investisseurs

La BlockBali Blockchain Conference de cette année a attiré plus de 300 investisseurs provenant de 31 pays. Cependant, l’Indonésie a enregistré une petite baisse sur les radars des investisseurs internationaux. Non pas parce que les investisseurs se méfient du succès des crypto-monnaies, mais parce qu’il n’y a pas eu d’acteurs majeurs qui peuvent justifier d’un investissement énorme.

Siddharth Sthalekar, fondateur et PDG de Sacred Capital, une société évaluant les ICO a expliqué que sur le papier, l’Indonésie est l’une des régions qui est bien placé pour tirer profit de la technologie Blockchain.

Source :

Forbes