AccueilL’initiative climatique de Gemini va aider à décarboniser le Bitcoin

L’initiative climatique de Gemini va aider à décarboniser le Bitcoin

Avec l’aide de Climate Vault, la crypto plateforme achète des permis d’émission de carbone pour près de 350 000 tonnes métriques de carbone.

L’échange de crypto-monnaies Gemini a annoncé hier qu’il contribuait à la décarbonisation du Bitcoin par l’achat de crédits carbone dans le cadre d’une initiative climatique à long terme appelée Gemini Green.

L’échange travaille avec l’organisation à but non lucratif Climate Vault pour compenser l’énergie non renouvelable utilisée pour sécuriser les Bitcoins conservés par Gemini par l’achat de crédits carbone pour près de 350 000 tonnes de carbone.

Le PDG de Gemini, Tyler Winklevoss, a déclaré : « Alors que le bitcoin s’impose comme une réserve de valeur dominante, il est impératif d’intégrer la notion de soutenabilité pour les générations futures. Nous sommes fiers de faire équipe avec Climate Vault pour compenser notre exposition au minage non renouvelable et contribuer à la décarbonisation du bitcoin. »

Fondée à l’Université de Chicago, Climate Vault vise à réduire et à supprimer la pollution par le carbone grâce au pouvoir des marchés de conformité. L’organisme à but non lucratif permet aux entreprises d’acheter des permis d’émission directement sur les marchés du carbone réglementés par les gouvernements nord-américains.

Ces permis sont ensuite « mis en voûte », ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas être utilisés pour émettre du dioxyde de carbone par d’autres participants au marché. Cela réduit la quantité d’émissions autorisées dans le cadre du plafond du marché, compensant ainsi une quantité de CO2 équivalente à la conduite d’une voiture sur près d’un milliard de kilomètres.

Enfin, Climate Vault accélère l’élimination du carbone de l’atmosphère en utilisant la valeur de ses permis mis en voûte pour financer des entreprises développant des technologies de pointe pour l’élimination du dioxyde de carbone (CDR).

« Le ralentissement et, à terme, l’inversion de la quantité totale de CO2 entrant dans l’atmosphère sont essentiels pour prévenir un changement climatique perturbateur », explique Michael Greenstone, professeur d’économie à l’université de Chicago et cofondateur de Climate Vault. « Climate Vault offre un chemin plus simple, plus rapide et plus fiable vers des émissions nettes nulles, non seulement pour les entreprises traditionnelles, mais maintenant – grâce à Gemini – pour le monde innovant de la crypto-monnaie. »

Plutôt que d’adopter une approche basée sur les transactions, Gemini détermine son utilisation du réseau Bitcoin comme la fraction de la puissance de minage dont l’entreprise bénéficie. Gemini devient ainsi la première plateforme de crypto-monnaies au monde à compenser ses émissions de CO2.

Dans le cadre de l’initiative Gemini Green, l’échange soutiendra également des organisations axées sur le développement durable par le biais du Gemini Opportunity Fund, auquel il a alloué un million de dollars.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.