L'actualité du bitcoin (BTC)

L’inventeur du Bitcoin aurait volé 5 milliards de dollars à son associé

Amélie | il y a 7 mois
1.18KVUES

En 2016, nous avons appris que Satoshi Nakamoto était l’inventeur du Bitcoin. Or, il s’agirait en réalité de Craig Wright, et il aurait escroqué son ancien associé décédé en 2013, Dave Kleiman, d’environ 5 milliards de dollars.

Une association dangereuse

C’est une sordide affaire qui se joue actuellement aux États-Unis. En effet, la famille de Dave Kleiman a décidé de porter plainte contre Craig Wright. Les deux hommes étaient amis. L’analyste spécialisé en informatique est décédé en 2013 après une infection aux staphylocoques. Or, celui qui se fait appeler Satoshi Nakamoto aurait alors dérobé beaucoup d’argent à son associé.

Pixabay – Rum-cajs / L’inventeur du Bitcoin aurait en réalité volé les actifs de son associé après son décès.

Les deux hommes avaient monté en Floride une entreprise appelée W&K Info Defense Research LLC, en 2011. Ils auraient alors inventé la crypto-monnaie la plus célèbre actuellement, à savoir le Bitcoin. Mais Craig Wright s’est fait passer pour son seul et unique inventeur. Le problème, c’est que l’entreprise détenait à l’époque 1,1 million de Bitcoins. Autant vous dire que la somme est aujourd’hui excessivement importante !

Un vol de plusieurs milliards de dollars

La famille de Dave Kleiman a découvert le pot aux roses et décidé de porter plainte. D’après l’enquête menée par leur avocat, Craig Wright aurait antidaté certains documents pour valider le transfert des portefeuilles de Dave Kleiman vers sa propre holding. On parle là de plusieurs milliards de dollars, mais aussi de brevets concernant la célèbre technologie BlockChain.

Pixabay – The Digital Artist / Les deux hommes détenaient les brevets et avaient inventé la crypto-monnaie.

Il semble que, légalement, Dave Kleiman était le seul dirigeant de l’entreprise, et donc que l’ensemble des Bitcoins lui appartenaient. Il s’agit de pas moins de 10 milliards de dollars. Mais la famille n’en réclame que la moitié.

La création du Bitcoin serait donc moins « jolie » que celle qu’on nous a vendue. Il y a derrière tout cela une sordide affaire d’association et de décès. Et même de vol. Ce qui est non seulement très grave mais aussi particulièrement immoral.

L’affaire est maintenant portée devant la justice qui devra trancher et définir le niveau de responsabilité de celui qui crie haut et fort avoir inventé le Bitcoin, à savoir Satoshi Nakamoto.

Source :

BloomBerg