HomeL’Iran est favorable au Bitcoin

L’Iran est favorable au Bitcoin

novembre 1, 2017 By Audy R.

Le gouvernement iranien a mené des recherches sur les aspects économiques et infrastructurels de la préparation à l’utilisation du Bitcoin à travers tout le pays. Selon le ministère de la Technologie de l’information, « des dispositions sont prises pour mettre en place l’infrastructure pour la monnaie numérique le plus tôt possible. »

Ibtimes

Le ministère iranien des Technologies de l’Information et de la Communication encourage l’utilisation des crypto-monnaies

Le vice-ministre iranien des Technologies de l’Information et de la Communication, Amir Hossein Davaee, a déclaré dans une interview accordée au journal Shargh : « Le ministère des Technologies l’Information et de la communication a déjà mené un certain nombre d’études de recherche dans le cadre de ses efforts pour préparer l’infrastructure d’utilisation du Bitcoin dans le pays. » Il a aussi déclaré que la crypto-monnaie avait deux aspects, « économique et infrastructurel », ajoutant que son adoption en Iran finirait par être dans l’intérêt général du pays. « Nous, en tant que principal centre iranien traitant des développements technologiques du pays, avons pris très au sérieux la question de la préparation de l’infrastructure pour accueillir cette nouvelle devise numérique. Des dispositions sont prises avec les organisations concernées pour mettre en place cette infrastructure le plus tôt possible », a-t-il conclu.

Caspiannews

Le gouvernement veut profiter du vide juridique laissé par la banque centrale

Bien que la banque centrale iranienne considère que tout commerce réalisé avec du Bitcoin est « illégal », ce qui décourage les entreprises locales à adopter les crypto-monnaies, aucune loi n’a encore été adoptée par le gouvernement interdisant spécifiquement l’utilisation du Bitcoin comme méthode de paiement. Pendant ce temps, le gouvernement iranien a travaillé sur le cadre de réglementation proposé pour les monnaies numériques.  Les résidents iraniens s’appuient sur Localbitcoins ainsi que sur le marché peer-to-peer Coinava qui relie les acheteurs et les vendeurs en Iran sans acheter ou vendre directement des Bitcoins.

Tags: