AccueilL’Iran interdit le trading de toute crypto minée hors de ses frontières

L’Iran interdit le trading de toute crypto minée hors de ses frontières

La Banque centrale d’Iran a interdit le trading de crypto-monnaies minées en dehors du pays dans le but de limiter les sorties de capitaux

La Banque centrale d’Iran (ICB) a interdit le trading de toute crypto-monnaie minée en dehors du pays, selon un rapport dIran International. Cette mesure serait une tentative des régulateurs iraniens d’empêcher les sorties de capitaux. Le pays d’Asie occidentale avait précédemment interdit l’open trading de crypto-monnaies.

La banque a d’abord légalisé le minage du Bitcoin en 2019 et un an plus tard, en octobre, a demandé aux mineurs enregistrés de vendre leurs jetons à l’ICB. Le pays avait été frappé par plusieurs sanctions à l’époque et cherchait désespérément un moyen de payer ses importations en contournant les restrictions sur les devises étrangères.

Il est maintenant rapporté que ceux qui tenteront d’acheter et de vendre des crypto-monnaies non minées par des canaux légaux seront responsables de leurs pertes. La banque a publié une annonce mercredi indiquant qu’elle n’autoriserait que les crypto-monnaies minées localement pour le traitement des paiements. D’un point de vue logistique, il n’est pas clair comment l’interdiction sera appliquée afin d’empêcher les crypto-monnaies minées à l’étranger de sortir du pays.

« Les échangeurs de fonds et les banques agréés peuvent régler les paiements en devises destinés aux importations par le biais des crypto-monnaies minées à l’intérieur du pays. »

L’abondance des gisements de pétrole et de gaz naturel dans le pays rend les choses relativement plus faciles pour les mineurs et les lois adoptées par le gouvernement iranien l’année dernière permettent aux mineurs de crypto étrangers de rester dans le pays.

Ces mêmes règles exigent également que les mineurs soient facturés à des prix supérieurs pour l’utilisation de l’électricité au lieu des frais subventionnés qui s’appliquent à la consommation domestique. Le mois dernier, le ministère de l’énergie du pays a révélé qu’il adoptait un plan révisé de tarification de l’électricité pour le minage de crypto-monnaies.

Cette décision a été prise après une série de pénuries d’électricité dans certaines parties du pays, en raison de la demande accrue d’électricité de la part des mineurs. Les plans révisés appliqués par la compagnie nationale d’électricité stipulent que les mineurs ne recevront pas d’électricité lorsque la demande d’énergie est élevée. La compagnie d’électricité mettrait également à jour les plans de tarification tous les trois mois afin de refléter l’évolution des taux d’échange.

Il convient de noter que la Banque centrale d’Iran travaille au lancement d’un rial digital, mais n’a guère progressé. Au début de l’année, la banque a confirmé qu’elle se penchait sur la question et explorait ses options.

Tags: