AccueilL’IRS choisit TaxBit comme partenaire logiciel pour le marché crypto

L’IRS choisit TaxBit comme partenaire logiciel pour le marché crypto

L’Internal Revenue Service (IRS) des États-Unis s’est associé à TaxBit pour fournir des services d’analyse de données et de calcul de l’impôt aux contribuables utilisant des crypto-monnaies.

L’IRS et les autres agences fiscales du monde entier ont eu du mal à saisir correctement les gains des traders en crypto-monnaie. Cependant, ils font plus d’efforts pour s’assurer que les traders et les investisseurs en crypto-monnaies paient leurs impôts.

L’agence fiscale a annoncé hier qu’elle s’était associée à TaxBit, sous-traitant de DPI Inc. Dans son communiqué de presse, l’IRS a déclaré que TaxBit fournirait une analyse des données et un support de calcul des impôts pour les contribuables détenant des crypto-monnaies.

Austin Woodward, cofondateur et PDG de TaxBit, a déclaré qu’il s’agissait d’un développement énorme pour le secteur de la crypto-monnaie. « Cela indique que les régulateurs embrassent la classe d’actifs, mais en le faisant d’une manière qui garantit une approche simple pour se conformer aux réglementations existantes. Nous pensons qu’il s’agit d’une étape importante pour permettre l’adoption généralisée des crypto-monnaies », a-t-il ajouté.

TaxBit est un éditeur de logiciels expérimenté dans ce domaine. La société a aidé ses clients à remplir des millions de formulaires fiscaux au fil des ans. Les services TaxBit Enterprise et TaxBit Consumer sont conçus pour éliminer l’aspect stressant de la déclaration fiscale des crypto-monnaies et aider les utilisateurs à optimiser fiscalement de manière active leurs investissements et leur utilisation des monnaies digitales. « La conformité fiscale n’est pas le seul point central de l’entreprise. Travaillant main dans la main avec plusieurs des principales plateformes de crypto-monnaie, TaxBit développe également la première solution ERP de comptabilité de niveau Big Four & SEC du secteur, qui sera lancée publiquement plus tard cette année, avec des plans d’expansion internationale en 2021 », ajoute le communiqué de presse.

L’IRS s’attaque aux fraudeurs de taxes liées aux crypto-monnaies

Ces derniers mois, l’IRS s’est attaqué aux fraudeurs de taxes sur les crypto-monnaies. Au début du mois, un tribunal fédéral américain a autorisé l’IRS à obtenir les informations des clients qui ont tradé des crypto-monnaies sur l’échange Kraken.

L’agence fiscale cherche à obtenir des données sur les contribuables qui ont effectué pour au moins 20 000 dollars de transactions en crypto-monnaies entre 2016 et 2020. L’autorisation de l’échange Kraken est intervenue quelques semaines après que l’IRS a obtenu des informations similaires de Circle.

Le ministère de la Justice maintient que les plateformes d’échanges de crypto-monnaies n’ont rien fait de mal. Les dossiers seront utilisés pour obtenir les informations des personnes payant des impôts et utilisant ces plateformes. L’IRS veut s’assurer que chaque contribuable déclare et paie sa juste part d’impôts.