HomeL’IRS récompensera de 625 000 dollars toute personne capable de briser Monero

L’IRS récompensera de 625 000 dollars toute personne capable de briser Monero

septembre 11, 2020 By Sam Grant

L’Internal Revenue Service américain a fixé une récompense de 625 000 dollars à quiconque peut briser Monero (XMR)

L’IRS a annoncé qu’il offre une récompense allant jusqu’à 625 000 dollars à toute personne capable de craquer des crypto coins prétendument intraçables comme Monero (XMR) et de repérer les transactions du Lightning Network.

L’annonce a été rendue publique la semaine dernière dans un post publié par le Département du Trésor. L’IRS accepte actuellement les propositions dont la date limite est fixée au 16 septembre, à 8h00 EDT. Si une proposition est acceptée, le demandeur sera récompensé par une somme forfaitaire de 500 000 dollars.

Cette subvention initiale facilitera le développement d’un projet de travail à partir du prototype pendant une période de huit mois, après quoi le projet sera testé. Une fois les tests terminés et l’approbation du gouvernement obtenue, le candidat recevra alors 125 000 dollars supplémentaires.

L’annonce de l’agence fédérale souligne le but principal de l’initiative, qui est d’aider les agents spéciaux de la police criminelle à suivre et à contrôler les transactions.

L’IRS vise à utiliser les outils permettant d’anticiper et de déterminer les transactions futures pour les adresses qui ont été signalées.

Le projet final devrait remplir quelques conditions pour être approuvé. Par exemple, il doit offrir aux enquêteurs criminels un contrôle total, avec des options supplémentaires pour les modifier ou les étendre. Ainsi, l’agence n’aura plus besoin de dépendre de fournisseurs externes.

Monero est l’une des monnaies digitales les plus utilisées par les organisations criminelles, car elle est considérée comme plus sûre que les crypto coins traçables comme Bitcoin. L’agence du revenu a indiqué que Monero est adopté pour aider les demandes de rançon de Sodinokibi – un groupe de ransomware.

La demande de ces coins par les groupes criminels a augmenté, même si les autorités améliorent leurs capacités en matière de police scientifique et font appel à des sous-traitants, comme Chainalysis.

La société d’analyse blockchain a aidé les autorités à tracer les transactions de Bitcoin et autres transactions crypto pour lutter contre des crimes tels que le financement du terrorisme, le blanchiment d’argent et la maltraitance des enfants. La société a joué un rôle important dans le démantèlement de trois organisations terroristes le mois dernier.

La société de police scientifique CipherTrace a également indiqué qu’elle avait construit un nouvel outil pour tracer les transactions XMR. Cependant, à l’heure actuelle, les capacités de cet outil n’ont pas été prouvées.

Tags: