L'actualité du trading de crypto-monnaies

L’Ouzbékistan, le Kirghizistan et le Kazakhstan se lancent dans l’univers des crypto-monnaies

Tiana Tiana | il y a 10 mois
724VUES

Plusieurs pays d’Asie centrale ont pris des mesures pour adopter les crypto-monnaies d’une manière ou d’une autre. L’Ouzbékistan, le Kirghizistan et le Kazakhstan sont quelques-unes des anciennes républiques soviétiques les moins visibles sur ce marché, mais aujourd’hui ils commencent à apparaître dans le radar des devises numériques. Avec certains avantages et de nouvelles politiques, ils tentent d’attirer les investisseurs et de s’intégrer dans l’écosystème mondial des monnaies virtuelles.

Source : Ronny K, Pixabay. Les pays d’Asie centrale se développement de plus en plus dans l’univers des crypto-monnaies.

Une initiative pour améliorer l’économie de leur pays

Le Kirghizistan, qui borde certaines régions minières de la Chine, veut utiliser des crypto-monnaies dans le marché public. Le Premier ministre Sapar Isakov a fait cette annonce lors d’un forum économique à Almaty, la capitale financière du pays voisin. Selon M. Isakov, le Kirghizistan va introduire cette technologique dans des projets financés par le gouvernement, dans le cadre d’un programme qui devrait entraîner une transformation numérique dans le pays. Grâce à la mise en œuvre de ce programme, le pays entend tirer parti des biens et services technologiques émergents.

Ci-dessous, vous trouverez une vidéo expliquant ces faits :

Les autorités kirghizes ont l’intention de dépenser des crypto-monnaies pour le financement de différents projets. Il y a notamment un programme visant à améliorer l’accès aux services gouvernementaux dans les régions les plus reculées. D’autre part, elles prévoient également d’installer des caméras de surveillance sur les routes.

Une solution plus transparente

Le Kazakhstan veut également participer au développement des devises numériques. Le président de la république du pays, Noursoultan Nazarbaïev, a déclaré qu’il était intéressé par le lancement d’une devise numérique, de nature mondiale. Il a indiqué qu’elle pourrait s’appeler G-Global. Elle serait démocratique et transparente, a-t-il ajouté.

Le G-Global Business Portal, une plateforme qui réunit des experts du numérique du monde entier, est activement impliqué dans le développement de la nouvelle crypto-monnaies. Un autre pays d’Asie centrale, l’Ouzbékistan, s’est classé troisième dans une étude récente sur les dépenses minières. Selon l’International Business Times, l’exploitation d’un seul Bitcoin coûte 1 790 dollars dans le pays. Le Venezuela est en tête avec un coût de seulement 531 dollars, suivi du Trinité et Tobago, avec un coût de 1 190 dollars.

Source :

NewsBitcoin