L'actualité des coins

L’Unicef permet de faire des dons en minant de la crypto-monnaie

Amélie Amélie | il y a 10 mois
544VUES

L’Unicef innove pour permettre aux gamers de faire des dons à l’association. C’est une nouvelle campagne de dons baptisée Game Chaingers, qui a été lancée vendredi dernier pour financer les besoins liés à la protection des enfants syriens.

Une campagne de dons inédite

L’Unicef espère récolter beaucoup d’argent grâce à cette campagne originale, en lien avec les crypto-monnaies. En effet, le Fonds des Nations unies pour l’enfance a baptisé sa nouvelle campagne de dons Game Chaingers. Ceux qui souhaitent faire un don n’ont pas besoin d’envoyer des fonds : ils minent de la crypto-monnaie.

Le principe est simple mais encore inédit. Il suffit de se rendre sur un site Internet, puis de télécharger le logiciel de minage. Il faut ensuite laisser son ordinateur allumé afin de miner des ethers pour l’Unicef. Cette initiative s’adresse principalement aux joueurs sur PC qui peuvent ainsi transformer leur carte graphique en outil humanitaire. C’est la première fois qu’une levée de fonds de la sorte est imaginée dans le monde.

Une cible réfléchie

La cible des joueurs de PC n’est pas un hasard. Si l’Unicef l’a choisie, c’est parce que les gamers utilisent énormément leur ordinateur, mais pas toute la journée non plus. L’Unicef espère ainsi les convaincre de mettre à profit leur poste informatique pour soutenir une cause noble, sans qu’ils envoient le moindre euro/dollar. Même s’ils devront évidemment payer la facture d’électricité à la fin du mois.

Game Chaingers / Unicef

Le projet prendra fin au 31 mars 2018 et, pour l’instant, le succès n’est pas franchement au rendez-vous. En effet, en quatre jours, l’argent récolté avoisine les 1 082 euros, ce qui est très faible. Pour participer, il suffit de se rendre sur le site Game Chaingers ou encore d’envoyer directement des ethers.

Une telle initiative de la part de l’Unicef confère inexorablement une nouvelle légitimité aux crypto-monnaies. Sans doute la révolution est-elle en marche…