L'actualité des coins L'actualité du trading de crypto-monnaies

La Metropolitan Bank a décidé de cesser les virements internationaux liés aux crypto-monnaies

Audy Audy | il y a 11 mois
2.88KVUES

La Metropolitan Bank Holding Corp (NYSE:MCB), l’une des banques les plus dynamiques aux États-Unis, est utilisée par de nombreuses plates-formes de trading de crypto-monnaies. Désormais, cette banque cotée à la Bourse de New York va cesser tous les virements internationaux liés aux crypto-monnaies.

MCB-web-logo/Source : NYSE

Metropolitan Bank Holding Corp dit au revoir aux crypto-monnaies

Un client de NYSE:MCB a révélé que la société d’investissement dans lequel il travaille a reçu un avis dans lequel la banque affirmait qu’elle « cessait immédiatement tous les virements internationaux impliquant des crypto-monnaies. » La banque a ajouté qu’elle ne pouvait pas vérifier la conformité des virements internationaux depuis ou vers des comptes d’actifs numériques. Il est important de rappeler que la Metropolitan Bank est appelée « The Bitcoin Bank », car elle a – jusqu’à présent – été utilisée par des sociétés spécialisées dans les crypto-monnaies et des sociétés d’investissement pour réaliser des opérations de virements et de dépôts.

Coinbase

Inquiétude à tous les étages

Le portefeuille numérique Coinbase fait partie des sociétés qui utilisent NYSE:MCB pour les virements, les dépôts et sa carte de débit Shift Bitcoin. Comme la banque n’a publié aucune directive concernant la restauration du service, on ne sait pas ce qui va advenir des Bitcoins que les clients ont dans leurs portefeuilles. À première vue, tout le monde va pâtir de cette nouvelle. NYSE:MCB elle-même va probablement perdre des clients et ralentir sa croissance. La décision met également les entreprises d’investissement dans une position précaire. Les fonds des investisseurs ne seront pas restitués, car les fonds américains détiennent actuellement le capital lorsqu’ils traitent avec la banque au nom de leurs clients internationaux. La décision de NYSE:MCB suscite également des inquiétudes concernant le gel ou la fermeture complète des transactions de fonds non américains.