HomeLe minage de crypto-monnaies via SMS fait son apparition

Le minage de crypto-monnaies via SMS fait son apparition

novembre 6, 2017 By Audy R.

Les Australiens sont devenus la cible privilégiée d’une escroquerie de minage de Bitcoin basée sur les SMS. Le message attire les utilisateurs avec des Bitcoins gratuits fictifs qui, soi-disant, sont situés dans deux URL. Cependant, si l’utilisateur décide de cliquer sur ces liens un programme caché détournera la puissance de calcul de l’ordinateur qu’il utilise dans le but de miner des crypto-monnaies.

Geckoandfly

Un spam classique, mais redoutablement efficace

Nick Savvides, directeur de la technologie chez Symantec,  a discuté de l’arnaque avec le média australien Nine, en le décrivant comme un « Spam classique ». Il ajoute que les deux liens contenus dans les textos emmènent les visiteurs sur un site qui vous demande constamment de vous inscrire à leur service. Ce que les arnaqueurs tentent de faire, c’est de soutirer à votre insu les cycles CPU de votre smartphone pour que vous puissiez réaliser des opérations de minage de Bitcoin pour eux. Et dans le processus, ils veulent que vous transmettiez vos informations personnelles afin qu’ils puissent s’en servir pour mener d’autres escroqueries. »

Coindesk

Des arnaqueurs qui profitent de la naïveté naturelle des gens

Savvides affirme que de nombreux individus sont moins prudents lorsqu’ils ouvrent des liens par SMS que lorsqu’ils naviguent sur Internet. Ce qui suggère que cela a conduit à une prolifération récente des escroqueries basées sur les SMS. « Lorsque vous recevez un message texte, vous ne faites vraiment pas attention. En effet, personne ne s’attend à ce que des arnaqueurs utilisent les textos pour envoyer des liens vers des logiciels malveillants. « Les gens sont conditionnés à se méfier des courriels, trop beaucoup pour être vrais, » ajoute-t-il.

On peut donc s’attendre à ce que ce type d’arnaque empire et se généralise au cours des prochaines années, parce que « nous faisons confiance à nos smartphones ».

Tags: