AccueilLe ministère des Finances du Royaume-Uni prévoit une réglementation plus stricte des crypto-monnaies

Le ministère des Finances du Royaume-Uni prévoit une réglementation plus stricte des crypto-monnaies

décembre 5, 2017 By Audy R.

Le gouvernement britannique prévoit d’introduire des règlements stricts pour les crypto-monnaies comme le Bitcoin afin de combattre les crimes comme l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent.

Le ministère des Finances veut contrôler les crypto-monnaies

Le ministère des Finances du Royaume-Uni renforcera ses efforts pour réglementer les crypto-monnaies. On pourrait penser qu’il s’agisse d’une nouvelle manœuvre visant à aider les banques du pays, mais l’objectif est que le Bitcoin, par exemple, soit placé sous la législation anti-blanchiment d’argent et contre le financement du terrorisme. Un porte-parole du ministère des Finances a déclaré : « Nous avons des règles fiscales claires pour les personnes qui utilisent les crypto-monnaies, et comme toutes les règles fiscales, celles-ci sont contrôlées. Nous avons également l’intention de mettre à jour la réglementation afin d’intégrer les plates-formes d’échange de devises virtuelles dans la réglementation sur le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. »

RTFR

Des mesures pour lutter contre la criminalité

La nouvelle a été rapidement diffusée sur les médias grand public comme une « répression » des crypto-monnaies, alors que la vérité est plus proche de la tendance attendue de l’acceptation réglementaire des crypto-monnaies décentralisées. En outre, l’intention du Trésor de réglementer les crypto-monnaies vient au moment où des rumeurs selon lesquels de trafiquants de drogue à Londres blanchissent de l’argent liquide dans les guichets automatiques de Bitcoin de la ville. « Si vous êtes un trafiquant de drogue local, les guichets automatiques constituent un moyen efficace pour obtenir rapidement de l’argent liquide », a déclaré l’inspecteur-détective Tim Court de la London Metropolitan Police.

The Times

« La raison pour laquelle le Bitcoin a été créé était authentique et honnête », a déclaré l’inspecteur-détective en chef Gary Miles, chef des opérations de contre-fraude de la police de Londres. « Mais il semble avoir été détourné et exploité par certaines personnes malintentionnées », a-t-il ajouté.