AccueilMorgan Stanley fait ses débuts dans le monde des crypto-monnaies, alors que le BTC chute

Morgan Stanley fait ses débuts dans le monde des crypto-monnaies, alors que le BTC chute

Du lancement de nouveaux produits sur les actifs numériques aux plans de déploiement d’une CBDC au Japon, voici les principaux événements qui se sont déroulés dans le secteur des crypto-monnaies cette semaine.

Le Bitcoin atteint un nouveau record

Le Bitcoin a testé de nouveaux niveaux en dépassant les 60 000 $ pendant le week-end. La première crypto-monnaie par capitalisation boursière a même dépassé le niveau des 61 000 $, mais n’a pas réussi à franchir le niveau de résistance suivant.

Bien que le jeton ait enregistré un sommet historique à 61 800 $ sur plusieurs grandes plateformes, ce bond n’a été que de courte durée. Le Bitcoin a en effet fortement chuté dans les heures qui ont suivi, commençant la semaine à 60 000 $. Cette descente vertigineuse a vu son prix tomber à environ 55 000 $ le premier jour de la semaine.

La crypto-monnaie, dont la capitalisation boursière est actuellement supérieure à 1 000 milliards de dollars, a oscillé autour de ce niveau jusqu’à mercredi, où elle a réussi à prendre de l’élan pour atteindre les 58 000 $. Hier, la crypto-monnaie a grimpé jusqu’à 59 900 $ mais a depuis reculé à 58 000 $. Le Bitcoin se trade, à l’heure où nous écrivons ces lignes, à 58 106,25 $, soit une baisse de 1,12 % au cours des dernières 24 heures.

DC Comics pourrait être le nouvel entrant sur le marché des NFT

L’éditeur américain de bandes dessinées DC Comics chercherait à s’aventurer prochainement sur le marché des jetons non fongibles (NFT). La branche juridique de l’unité phare de DC Entertainment a soumis une lettre exprimant l’intention de l’éditeur d’explorer les NFT selon un rapport de Gizmodo’s i09. Cependant, aucune date spécifique ou période d’estimation n’a été mentionnée dans la lettre concernant le moment où l’éditeur entrera sur le marché des NFT.

Les détenteurs de XRP veulent être inclus dans l’affaire Ripple-SEC

L’affaire Ripple-SEC semble prendre une nouvelle direction chaque semaine. Plus tôt cette semaine, un investisseur XRP nommé John Deaton a écrit à la juge Analisa Torres pour demander à faire partie de l’affaire. Deaton a fait valoir qu’il avait déposé la motion au nom de plusieurs investisseurs qui veulent participer en tant que tiers défendeurs.

Le détenteur de XRP a déclaré que la société de blockchain Ripple, basée à San Francisco, ne donnait pas la priorité aux intérêts des investisseurs. Deaton a expliqué que l’entreprise se concentrait uniquement sur la distribution du jeton et la clarté sur le statut du jeton XRP.

Il a également indiqué sur son site internet « cryptolaw » que l’affaire Ripple-SEC avait fortement impacté les détenteurs de jetons dans le monde entier. Il a estimé que la communauté XRP avait subi des pertes d’environ 15 milliards de dollars pour les détenteurs de jetons. Il est nécessaire, selon lui, que les détenteurs de XRP soient inclus dans l’affaire car ils ne peuvent plus compter sur l’entreprise pour les représenter correctement.

La Banque du Japon s’apprête à lancer des expériences de CBDC dans le courant de l’année

Selon le gouverneur central Haruhiko Kuroda, la Banque du Japon commencera à mener ses expériences de monnaie numérique avant la fin de l’année. S’exprimant lors d’un séminaire, M. Kuroda a révélé que l’institution bancaire suprême doit être prête lorsque le moment sera venu d’émettre une telle monnaie numérique.

Il a expliqué que la phase d’expérimentation prévue pour la fin de l’année aiderait à préparer la banque à émettre la monnaie. Kuroda a également souligné qu’il n’y avait pas de plan immédiat pour l’émission de la CBDC, mais cela n’empêche pas la banque centrale de commencer à développer activement les tests et la mise en place d’une telle devise digitale.

Ce n’est pas la première fois que la Banque du Japon parle du développement d’une CBDC. L’institution bancaire aurait fait des recherches dans ce sens depuis 2019. Au début du troisième trimestre de l’année dernière, la banque a divulgué qu’elle commencerait à expérimenter un yen numérique dans le courant de l’année 2021.

La banque a admis que les banques centrales étaient à la traîne des institutions privées en ce qui concerne les innovations en matière de monnaie numérique. Il a insisté sur le fait qu’elles devraient collaborer pour rattraper les institutions privées à l’avant-garde dans l’espace des monnaies numériques.

L’annonce de l’ajout d’ADA par Coinbase Pro donne un coup de pouce à Cardano

La crypto-monnaie ADA, actuellement 4e par capitalisation boursière, a reçu un coup de pouce considérable qui a vu son prix bondir vers la fin de la semaine. Le jeton natif de Cardano a connu un début de semaine calme, évoluant au sein d’une fourchette de 1,03 $ à 1,07 $ entre dimanche et mardi.

Mercredi, l’ADA a connu une hausse de plus de 25 %, atteignant 1,29 $. Le jeton s’est ensuite calmé, tombant à 1,23 $ avant une nouvelle montée des prix qui l’a vu atteindre un sommet à 1,4 $ tôt jeudi. La dynamique haussière l’a aidé à se hisser temporairement à la 3e place des jetons les plus importants avant d’être éclipsé par le Binance Coin.

La tendance à la hausse d’hier l’a vu grimper encore plus haut pour atteindre un sommet hebdomadaire à 1,47 $. Aujourd’hui, le jeton est en chute libre : il est proche des 1,26 $, perdant ainsi 10,21 % au cours des dernières 24 heures.

Morgan Stanley va offrir à ses clients fortunés un accès à des fonds sur le Bitcoin

La banque d’investissement américaine Morgan Stanley est la première banque à permettre aux particuliers fortunés d’accéder à des fonds sur le Bitcoin. Comme le rapporte CNBC, la banque a lancé 3 fonds qui permettront à ses clients d’être exposés au Bitcoin. L’entrée de la banque sur le marché du Bitcoin pourrait avoir un impact significatif sur le secteur des actifs numériques compte tenu de son influence aux États-Unis. Actuellement, ses actifs sous gestion s’élèvent à plus de 4 000 milliards de dollars.

La banque aurait écrit un mémo à ses conseillers financiers concernant l’accès aux fonds Bitcoin. La principale institution financière a expliqué que la demande croissante de ses clients nécessitait l’introduction de ces fonds. La source de CNBC a également ajouté que la banque limiterait les investissements dans le Bitcoin à environ 2,5 % de la valeur nette totale d’un investisseur.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.