AccueilNew York lance un passeport Covid alimenté par blockchain

New York lance un passeport Covid alimenté par blockchain

L’État de New York s’apprête à lancer cette semaine un passeport COVID-19 basé sur la blockchain, destiné aux entreprises opérant dans la region

L’État de New York a introduit un passeport COVID-19 alimenté par une blockchain. Le gouverneur Andrew Cuomo l’a annoncé la semaine dernière, révélant que le passeport Covid-19 basé sur la blockchain serait disponible dès cette semaine.

Selon le communiqué de presse du bureau du gouverneur, le passeport est disponible gratuitement pour les entreprises, et son utilisation sera volontaire. Le passeport, nommé Excelsior Pass, pourra être utilisé dans tout l’État à partir du vendredi 2 avril.

Le communiqué de presse précise que l’Excelsior Pass est une plateforme gratuite et volontaire développée en partenariat avec IBM. Elle utilise une technologie éprouvée et sécurisée pour confirmer le résultat négatif du test PCR d’une personne ou la preuve de sa vaccination. Cela permettra à l’État d’accélérer la réouverture des entreprises et des lieux de manifestations, conformément aux directives du département de la santé de l’État de New York.

Le gouverneur Andrew Cuomo a félicité les New-Yorkais d’avoir suivi les conseils de santé publique pour vaincre le coronavirus. « L’innovant Excelsior Pass est un autre outil de notre nouvelle boîte à outils pour lutter contre le virus tout en permettant à davantage de secteurs de l’économie de rouvrir en toute sécurité et en préservant les informations personnelles », a-t-il ajouté.

Plusieurs gouvernements dans le monde réfléchissent à l’idée de développer et de délivrer des passeports Covid-19. Ces passeports serviront de preuve qu’une personne est vaccinée ou a récemment été testée négative pour le virus. Toutefois, les plaintes des utilisateurs portent sur les risques pour la vie privée et sur l’aspect pratique du port de ces documents.

L’État de New York a adopté la plateforme de passeports médicaux numériques d’IBM, basée sur la blockchain. L’Excelsior Pass est construit sur la blockchain d’IBM, ce qui signifie que le dossier médical n’est pas accessible à un tiers.

Le communiqué de presse ajoute que « des technologies sécurisées, telles que la blockchain et le cryptage, sont intégrées dans Excelsior Pass afin de protéger les données et de les rendre vérifiables et fiables. Aucune donnée de santé privée n’est stockée ou suivie au sein des apps. »

Le pass fonctionnera comme une carte d’embarquement mobile de compagnie aérienne, confirmant le résultat négatif récent du test Covid (PCR ou antigène) de la personne scannée ou une preuve de vaccination. Ce dernier développement permettra aux New-Yorkais de partager volontairement leur état de santé.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.