L'actualité des coins

Une nouvelle affaire impliquant les crypto-monnaies se termine devant les tribunaux sud-coréens

Audy Audy | il y a 1 année
482VUES

Un officier de la police sud-coréenne a été inculpé pour son rôle dans une opération visant à contourner les contrôles de la capitale chinoise. En utilisant le Bitcoin pour transférer les fonds, l’affaire implique le mouvement de 12 milliards de yuans, environ 11 millions de dollars, par les services de change en Chine et en Corée du Sud.

Journal du Coin

Quand les traders chinois s’expatrient en Corée du Sud

Le bureau du procureur du district d’Incheon a récemment annoncé qu’il avait inculpé un policier du Département de la police métropolitaine  de Séoul. L’homme est âgé de 56 ans et est accusé d’avoir violé la « Foreign Exchange Transactions Act », selon des journaux locaux. L‘officier a lancé un bureau de change illégal en Corée du Sud, a rapporté le journal Gyeonggi. Un employé chinois de ce bureau de change a également été inculpé, ainsi qu’une déportée chinoise qui exploitait  un bureau de change en Chine. Cette femme a pris l’argent des clients, qu’elle a ensuite utilisé pour acheter des Bitcoins et les a ensuite transférés sur un marché de change de Bitcoins. Le premier inculpé, l’agent de police, a ensuite vendu les Bitcoins et transféré les fonds dans les comptes désignés par les clients, en Corée du Sud.

Journal du Coin

Une affaire qui appelle à la transparence et à l’octroi de licences

« Une partie de l’argent qui est entré en Corée par l’intermédiaire de ces marchés de change a été utilisé dans les casinos nationaux », a expliqué l’accusation. Et d’ajouter : « L’anonymat de l’argent virtuel est susceptible d’être exploité pour voler des biens à l’étranger, pour faire passer des biens dans le pays, pour le trafic de drogue et d’autres produits criminels. »

Il est important de noter que la Corée du Sud n’a actuellement pas de cadre légal pour les crypto-monnaies. Cependant, le gouvernement envisage de taxer l’utilisation du Bitcoin et travaille sur un projet de loi qui cible les utilisations criminelles impliquant les crypto-monnaies.

Source :

News.Bitcoin