HomeOverstock lance une plate-forme de négociation ICO « conforme à la SEC »

Overstock lance une plate-forme de négociation ICO « conforme à la SEC »

septembre 29, 2017 By Audy R.

Tzero, une filiale majoritaire de Overstock, lance une plate-forme de négociation ICO qui est entièrement conforme aux réglementations de la SEC, l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers, et de la FINRA (Financial Industry Regulatory Authority). La plate-forme comprend un système de commerce alternatif, ce qui signifie qu’il ne sera pas assujetti aux réglementations des changes.

Tzero va créer un système multilatéral de négociation

Ce système multilatéral de négociation sera administré en partenariat avec RenGem LLC et le groupe Argon. Le groupe Argon est une banque d’investissement axée sur le financement numérique. Elle fournit des services de conseils financiers, de placement et de technologie aux entreprises qui cherchent à lever des fonds propres grâce aux crypto-monnaies. Quant à RenGen LLC, c’est un cabinet d’investissement et de services financiers qui se concentre sur la technologie Blockchain. Ainsi, Tzero développera la plate-forme, tandis que RenGen fournira la technologie de liquidité et d’algorithme, et Argon Group s’occupera de la promotion du système sur son vaste réseau de clients.

https://www.youtube.com/watch?v=A75AJN_8Bss

Un partenariat unique et innovant

Patrick Byrne, PDG de Overstock,  a décrit avec enthousiasme le partenariat en affirmant qu’« en combinant notre expertise avec les services de conseil du groupe Argon et les activités de trading électronique, de liquidités profondes et de création de marché de RenGen, nous sommes en mesure de lancer le seul système de négociation de crypto-monnaies conforme à la norme américaine. » Le PDG de Overstock croit aussi que le lancement de ce système multilatéral de négociation est opportun, soulignant qu’il constituera un grand pas en avant pour l’industrie des ICO. En effet, les systèmes de négociation alternative ne sont pas soumis aux mêmes règles que les échanges, car ils sont légalement considérés comme des organisations qui fournissent ou administrent un marché et regroupent les acheteurs et les vendeurs de titres.