AccueilPayBito va aider au lancement d’un nouveau crypto exchange à Singapour

PayBito va aider au lancement d’un nouveau crypto exchange à Singapour

Une entreprise singapourienne va construire une plateforme de crypto trading en utilisant l’infrastructure de PayBito

Dans le cadre d’un projet prometteur, PayBito accordera une licence à une entreprise singapourienne pour sa technologie white label pour crypto exchange. L’entreprise qui utilise le logiciel white label n’a pas été identifiée par PayBito.

La technologie aidera l’entreprise à mettre en place un échange de ressources numériques en beaucoup moins de temps qu’il ne faudrait si tout le travail de conception était fait sur mesure.

PayBito décrit certaines des caractéristiques de sa plateforme dans un communiqué de presse.

  • Frais de trading peu élevés
  • Ext Vaste gamme d’actifs crypto
  • Support multi-langue
  • Capacité multidevise

Le directeur général de PayBito, Raj Chowdhury, a déclaré

« Notre logiciel white label est conçu pour offrir une infrastructure robuste et évolutive aux entreprises qui commencent leur exchange, leur donnant une base solide pour un lancement. C’est la manière la plus intelligente et la plus rapide d’établir une plateforme de crypto exchange ».

En outre, grâce à l’API intégrée de la plateforme, l’exchange pourra accéder aux liquidités existantes du marché par le biais de connexions avec d’autres grands exchanges. Ce projet est l’un des nombreux à Singapour, qui est en train de devenir une plaque tournante mondiale pour les services de crypto et le développement de blockchains.

Des acteurs étrangers entrent à Singapour

De nombreux opérateurs de crypto exchanges, tant locaux qu’internationaux, cherchent à faire des affaires à Singapour. Un cas récent est celui de l’exchange britannique CEX.IO, qui a demandé une licence pour opérer à Singapour.

L’objectif de cette expansion est de tirer parti de la législation récemment adoptée qui réglemente le marché du crypto à Singapour – en rendant les choses plus claires en termes d’opérations pour les entreprises étrangères. De meilleures réglementations tendent à attirer les entreprises, et Singapour a excellé dans la réglementation des marchés crypto.

Le directeur exécutif de CEX.IO, Konstantin Anissimov, a partagé la vision de l’entreprise :

« Je crois que Singapour constituera le troisième pilier de notre activité et permettra à CEX.IO de devenir une société véritablement mondiale… Cette expansion permettra à CEX.IO de continuer à accélérer notre croissance pour devenir très bientôt l’un des cinq acteurs clés de l’industrie ».

Plus de règles et de règlementations

Dans une tentative de réglementer et de légitimer le secteur du crypto, la récente loi sur les services de paiement (PST) a été mise en pratique au début de cette année.

Cette loi a donné à l’Autorité monétaire de Singapour (MAS) la compétence de réglementer les entreprises qui sont impliquées dans le crypto, y compris les fournisseurs de services de crypto.

En vertu de la PSA, pour qu’une entreprise internationale puisse opérer à Singapour, elle doit d’abord enregistrer son activité et ensuite obtenir une licence d’exploitation. Il s’agit d’un processus simple à Singapour, et de nombreux exchanges semblent intéressés par la possibilité de faire des affaires dans le pays.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.