AccueilLe Petro, la crypto-nationale du Venezuela est déclarée illégale

Le Petro, la crypto-nationale du Venezuela est déclarée illégale

Le Parlement vénézuélien a déclaré illégale la crypto-monnaie créée par le président Nicolas Maduro. Cette institution a affirmé que cette technologie a violé la Constitution du pays. Le décret de Maduro pour créer la devise numérique nationale, le Petro, a été déclaré nul et non avenu.

Le Parlement vénézuélien a tranché

L’Assemblée nationale du Venezuela a déclaré mardi que la prochaine crypto-monnaie pétrolière, le Petro, est illégale. Les parlementaires vénézuéliens ont voté à l’unanimité la nullité absolue du décret concernant l’émission de la crypto-monnaie nationale. Selon le rapport d’El Universal, l’Assemblée nationale aurait confirmé que la devise virtuelle que le gouvernement veut émettre est illégale et que cette institution fera tout son possible pour que la population ne tombe pas dans ce piège.

Ci-après, vous aurez plus de précisions :

https://www.youtube.com/watch?v=xKYa41_JLfw

Le député Williams Davila a expliqué que les parlementaires avaient dénoncé le Petro, affirmant que le gouvernement voulait seulement échapper aux sanctions financières internationales, violer la Constitution et légitimer les transactions illicites.

Une nouvelle qui arrivent avant le lancement du Petro

La création de la devise numérique nationale du Venezuela a d’abord été annoncée par le président Maduro au début de décembre. Depuis lors, il a attribué plus de 5 milliards de barils de pétrole brut pour soutenir cette nouvelle crypto-monnaie ainsi que la sécurisation des mineurs. Vendredi, il a promulgué l’ordre d’émettre 100 millions de Petros et a promis de publier son livre blanc le 14 janvier. Selon le plan de Maduro, le prix du Petro est fixé par rapport à la valeur du baril de pétrole.

Source : Wikimedia Commons, Nicolas Maduro à l’Assemblée nationale

Par ailleurs, les législateurs ont averti les investisseurs que même si cette nouvelle devise numérique était lancée avec succès, elle serait considérée comme illégale. En outre, certains redoutent que le Petro soit une vraie devise virtuelle. Le législateur vénézuélien Jorge Millan a indiqué que ce n’était pas une crypto-monnaie. Suite à l’annonce du Parlement, Maduro a appelé la population à rejeter activement cette décision, a rapporté Prensa Latina.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.