L'actualité des coins

La police chinoise interrompt brutalement un événement lié à la technologie BlockChain

Amélie | il y a 5 mois
462VUES

La Chine a bien du mal à prendre position vis-à-vis des crypto-monnaies et plus largement de la technologie BlockChain. Pourtant, les investisseurs sont nombreux, et les entreprises s’y intéressent de près. Ce qui ne plaît pas au gouvernement, la preuve avec cette intervention policière particulièrement musclée.

Un engouement sans précédent

Malgré la frilosité des autorités chinoises, nombreuses sont les entreprises à vouloir travailler dans le secteur des crypto-monnaies. Le secteur est en pleine croissance, et le pays est bien positionné pour accueillir les projets et les start-up. Mais, jusqu’à présent, les entreprises chinoises avaient tendance à poursuivre leur développement en allant à l’étranger pour trouver de nouveaux clients.

Pixabay – Stux / Les forces de l’ordre chinoises ont mis fin à l’événement réunissant 150 entreprises.

Jusqu’à ce jour, le gouvernement acceptait les événements et les rencontres en lien avec ce secteur d’activité. Mais, lors du second sommet global de la Fintech et de la BlockChain en Chine, qui se déroulait ce 10 avril, les forces de l’ordre sont intervenues. Prétexte ? La sécurité publique était en jeu…

Une intervention impressionnante

Chaque événement concernant la technologie BlockChain doit être déclaré au poste de police local. Les organisateurs doivent tout détailler, à savoir le nombre d’invités, les mesures de sécurité, le nom des personnalités présentes (notamment s’il y a des étrangers), etc. Les mesures sont donc restrictives et particulièrement contraignantes. Mais généralement, lorsqu’elles sont respectées, l’événement se déroule sans problème. Ce qui ne fut pas le cas cette fois.

Pixabay – Geralt / La position de la Chine vis-à-vis de la technologie BlockChain n’est pas claire.

On imagine donc que c’est un tournant pour la Chine qui s’engage cette fois contre les crypto-monnaies. La rencontre se  déroulait à l’hôtel Hilton à Shanghai et 150 entreprises de l’écosystème BlockChain étaient réunies. La police est intervenue dès le matin, aux alentours de 8 h 30, mettant immédiatement fin à l’événement. Une affaire qui fait grand bruit dans le secteur des crypto-actifs, certains se demandant, si cette fois, la Chine ne va pas définitivement interdire les crypto-monnaies.

Source :

CoinDesk