L'actualité des coins L'actualité du bitcoin (BTC)

Pourquoi 2020 sera-t-elle l’année du Bitcoin d’après Tom Lee

Avatar Carolane de Palmas | il y a 2 mois
1.65KVUES

Alors que le Bitcoin (BTC) a dépassé son plus haut niveau de l’année, et évolue maintenant légèrement sous les 9 400 $, de nombreux investisseurs se demandent si la hausse va continuer. Pour le fondateur de Fundstrat, Tom Lee, de nombreux événements importants devraient avoir un impact positif sur la première crypto-monnaie cette année et soutenir son prix.

Pendant une interview sur CNBC, Tom Lee explique les différents facteurs qui seront importants en 2020 pour le Bitcoin

« 2020 devrait être une bonne année pour le Bitcoin, car vous avez, en premier lieu, le halving. C’est un grand changement dans l’offre et la demande. Je pense que l’année dernière, la Maison Blanche a tué le rallye de Bitcoin avec son opposition. Cependant, avec les élections présidentielles en cours, cela ne va pas faire les gros titres. C’est une bonne nouvelle pour Bitcoin. Et puis avec les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, c’est bon pour les crypto-monnaies » déclare-t-il.

1# Le halving

La récompense obtenue par les mineurs de jetons Bitcoins est réduite de moitié tous les quatre ans. La date du prochain halving devrait autour du 10 mai. Ainsi, le nombre de pièces de monnaie disponibles diminue au fil du temps. Cette fois-ci, la récompense devrait passer de 12,5 BTC à 6,25 BTC.

Avec une adoption massive des crypto-monnaies, la demande pour le Bitcoin devrait augmenter au fur et à mesure que l’offre diminue ce qui devrait soutenir les prix du jeton à long terme.

2# L’élection présidentielle américaine

Les élections présidentielles américaines qui auront lieu cette année devrait faire les gros titres. Ainsi, cela pourrait éviter les discussions sur les crypto-devises. Sauf si les candidats se positionnent pour ou contre le Bitcoin et la blockchain.

Les règles et réglementations imposées au marché des crypto-monnaies pourraient faire une pause. Elles pourraient même être assouplies, ce qui pourrait soutenir le prix de la première crypto-monnaie.

3# Les tensions géopolitiques (et le coronavirus)

Les risques politiques de ce début d’année semble avoir profité au Bitcoin qui, comme l’or, joue parfois le rôle de (pseudo) valeur refuge pour certains investisseurs. On pensera notamment aux tensions entre l’Iran et les États-Unis, aux conséquences du coronavirus ou au Brexit qui devrait arriver en fin de semaine. Sans oublier les conséquences du coronavirus.

Dans des situations politiques et économiques complexes avec d’importants risques baissiers pour la croissance mondiale, le Bitcoin représente l’actif par excellence dans lequel investir.

En effet, le jeton n’est pas influencé par les décisions politiques ou les injections massives de liquidité sur le marché (programme d’assouplissement quatitatif comme ceux de la Fed ou de la BCE). C’est cette décentralisation qui est recherchée par de nombreux investisseurs.

Le Bitcoin autour de ses plus hauts annuels

Graphique Journalier BTC/USD
Graphique Journalier BTC/USD – TradingView avec les données de Coinbase

Actuellement, le prix de la première crypto-monnaie évolue proche de son plus haut annuel touché lors de la séance asiatique à 9 439 $. Après avoir gagné plus de 12 % en 3 jours, le RSI vient de toucher sa zone de surachat, ce qui pourrait influencer certains investisseurs à prendre leurs gains. Cependant, l’indicateur Ichimoku semble montrer un potentiel haussier intéressant à venir pour le jeton.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.