AccueilPourquoi faut-il vendre ses BTC maintenant d’après Peter Schiff ?

Pourquoi faut-il vendre ses BTC maintenant d’après Peter Schiff ?

La faible augmentation du prix du Bitcoin (BTC) cette semaine (un peu plus de 4 % au moment de l’écriture) est une raison de vendre l’actif explique l’investisseur spécialisé dans l’or, Peter Schiff.

« Si le Bitcoin ne peut pas se redresser avec une réduction d’urgence de 50 points de base du taux d’intérêt américain, plus toute la récente volatilité des marchés des actions, des obligations, des devises et de l’or, dans quelles circonstances se redressera-t-il ? Si la valeur des Bitcoins n’augmentent pas, pourquoi les posséder ? La réponse à cette question est de vendre » a déclaré Peter Schiff sur Twitter.

Découvrez ce qu’est la volatilité en 2 minutes dans cette vidéo. 

mkarco / Shutterstock.com

Le Bitcoin n’a pas su tirer profit de la volatilité des cours des marchés traditionnels

Pour Peter Schiff, la hausse de la volatilité et de l’incertitude de la bourse aurait dû profiter à la première crypto-monnaie du marché. 

Il y a d’abord eu la chute des marchés actions traditionnels à cause des potentiels impacts économiques de la propagation du coronavirus dans le monde, puis la remontée des cours grâce aux actions des banques centrales comme la BoJ (Japon), la RBA (Australie) et la Fed (États-Unis).

En effet, plusieurs banques centrales ont décidé d’adapter de manière exceptionnelle leurs politiques monétaires pour qu’elles permettent d’apporter un environnement plus accommodant qui soutienne la croissance.

Découvrez les fonctions d’une banque centrale dans cette vidéo. 

Pour la directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), Kristalina Georgieva, la croissance mondiale devrait être moins forte que celle de 2019 à cause des impacts du coronavirus sur les économies de nombreux pays. 

Comme le rapporte Reuters, « la directrice générale du FMI a estimé le 22 février dernier que les effets économiques de l’épidémie de coronavirus devraient amputer la croissance mondiale de 0,1 point de pourcentage cette année, de 0,4 point pour la seule économie chinoise. Mais elle ajoutait que le Fonds continuait de travailler sur des scénarios plus noirs ».

DedMityay / Shutterstock.com

Le futur du Bitcoin serait condamné même en cas de crise

Pour l’avocat anti-Bitcoin et pro-or Peter Schiff, les investisseurs de Bitcoins ne seraient que des « pigeons » qui perdraient leur temps et leur argent sur cet actif car il ne croit pas en l’avenir du BTC.

Alors qu’il affirme que la dernière récession ne sera rien comparé à ce qui va se passer dans le monde lors de la (très) prochaine crise suite à l’éclatement de ce qu’il appelle une massive « bulle boursière », d’autres analystes pensent que détenir des BTC peut aider les investisseurs à faire face à une crise.

C’est le cas du président de Virgin Galactic, Chamath Palihapitiya. Pour lui, tout le monde devrait détenir des jetons BTC à hauteur de 1 % de sa valeur nette. Ainsi, il sera possible de bénéficier d’un portefeuille mieux diversifier pour protéger son investissement d’une crise éventuelle. La raison principale est que le Bitcoin n’est pas un actif corrélé aux autres véhicules d’investissement.

« Tous les investisseurs (y compris les petits investisseurs) devraient considérer avoir une partie de leurs investissements en Bitcoin comme une sorte d’assurance contre la crise, qu’ils gardent sous le matelas et dont ils espèrent ne jamais avoir besoin » a récemment déclaré Chamath Palihapitiya sur CNBC. 

Qu’en pensez-vous ? Le Bitcoin peut-il permettre aux investisseurs de surmonter une crise financière sans trop de dégâts ? 

Tags: