Analyses des crypto-monnaies

Pourquoi les institutionnels n’entrent-ils pas en masse sur le marché des cryptos ?

Avatar Carolane de Palmas | il y a 4 mois
1.45KVUES

Avec le lancement de la très attendue plateforme Bakkt, qui propose des futures sur Bitcoin (BTC), de nombreux analystes et investisseurs avaient anticipé une forte augmentation de la participation des institutionnels dans cette nouvelle classe d’actifs en 2019. 

Cependant, les volumes de trading sont relativement faibles par rapport à ce qui était attendu. Pour quelles raisons les zinzins s’intéressent-ils aux crypto-devises ? Quels sont les freins à une adoption plus importante de ces monnaies de la part de ces gros investisseurs ? La demande de ces investisseurs pour de tels produits a-t-elle été surestimée ?

Maloha / Shutterstock.com

Les gros investisseurs et les crypto-monnaies : Trois freins principaux semblent avoir été analysés

Pour les plateformes d’échange et les entreprises proposant des services de trading et de conservation de crypto-devises, le véritable challenge est de répondre aux objections des investisseurs institutionnels. 

Lire aussi : DMX et Ledger : Nouveau service de garde de cryptos pour les institutionnels

Pour Justin Chow, Responsable du développement commercial pour la zone Asie chez Cumberland, les trois inquiétudes principales des investisseurs institutionnels lorsqu’il s’agit de crypto-investissements sont la conservation (custody), la liquidité et la réglementation. 

Lire aussi : 2020 sera-t-elle l’année des CBCC ?

Le manque de cadre juridique et légal semble être l’un des freins les plus importants pour rendre cette technologie financière innovante accessible aux entités financières traditionnelles. C’est pourquoi de nombreux gouvernements et régulateurs mondiaux se penchent sur la question de la régulation et des taxes des crypto-devises.

Lire aussi : La Banque de France va lancer sa CBCC

De plus en plus de hedge-funds axés sur les crypto-monnaies ferment leurs portes

D’après les analyses de l’institut de recherche américain Crypto Fund Research, près de 70 fonds spéculatifs proposant des crypto-produits ont cessé leurs activités pour cause de faible demande.

Parmi les facteurs cités. la faiblesse de la demande, la forte volatilité du prix des crypto-devises et le flou juridique constant concernant le cadre légal des crypto-investissements (ainsi que leur taxation) reviennent constamment sur le devant de la scène. 

Pourtant, de nombreuses institutions financières importantes comme Fidelity Investments soutiennent que la demande des investisseurs institutionnels est bien présente. De plus, il semblerait qu’elle puisse s’accélérer dans les années à venir. On pensera notamment à la recherche de rendements attractifs par des investissements diversifiés dans des classes d’actifs moins traditionnelles.

Nadezda Murmakova / Shutterstock.com

La majorité des plateformes d’échange se concentrent au final sur les investisseurs particuliers

Pour le co-fondateur de Coin Metrics, Nic Carter, « le marché est définitivement axé sur la vente au détail. Il devrait d’ailleurs le rester dans un avenir assez proche ». C’est la même analyse du côté du co-fondateur de la plateforme ByBit basée à Singapour. Il déclare que « du point de vue de l’échange, nous nous concentrons sur les clients de détail ».

Parmi les exchanges les plus populaires pour acheter des crypto-devises, Coin24 vous recommande Binance, BitBay et Coinbase. Vous pouvez ainsi acheter de nombreuses crypto-devises et les conserver dans un portefeuille froid de préférence. Les crypto-devises les plus populaires sur ces plateformes sont les suivantes :

Qu’en pensez-vous ? La manque de régulation est-il vraiment le frein le plus important pour que les investisseurs institutionnels entrent sur le marché des crypto-actifs ?

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.