AccueilLe premier fonds de crypto-monnaies du Japon à investir dans le Bitcoin

Le premier fonds de crypto-monnaies du Japon à investir dans le Bitcoin

Le fournisseur de données financières japonais Fisco lancera un fonds de crypto-monnaies d’une valeur de plus de 2,66 millions de dollars pour investir dans le Bitcoin et d’autres devises numériques ce mois-ci. Depuis Tokyo, Fisco – une entreprise spécialisée dans la recherche d’informations concernant les actions, les devises, les obligations et les matières premières au Japon – devrait ouvrir un fonds d’investissement spécifique aux crypto-monnaies.

Selon un rapport du Nikkei, le fournisseur investira son propre argent en plus des autres capitaux collectés auprès de tierces sociétés FinTech non cotées en bourse. L’objectif de l’entreprise est d’obtenir un fonds de lancement de près de 2,66 millions de dollars.

Une bonne nouvelle qui devrait en ravir plus d’un. Ci-dessous les détails :

https://www.youtube.com/watch?v=JhhN8NUwbW8

Une première pour le Japon

Le fonds, premier du genre au Japon, se concentrera principalement sur les investissements dans le Bitcoin et autres devises virtuelles. Il devrait être lancé avant la fin du mois de janvier. Fisco vise un objectif de 20 % de rendement annuel.

Le fonds cherchera en outre à réaliser des bénéfices grâce à des opportunités d’arbitrage en examinant les différentiels de prix des crypto-monnaies entre les bourses nationales et étrangères. Fisco a été un précurseur dans la recherche et l’adoption des devises numériques.

Une initiative faisant suite à une loi reconnaissant le Bitcoin comme moyen de paiement légal

En avril 2017, le Japon a adopté une loi reconnaissant le Bitcoin comme un moyen de paiement légal dans le pays. Les investisseurs ont dit à l’époque s’attendre à ce que cette devise numérique soit finalement reconnue comme un produit financier.

Source : Pixabay, Media Modifier

Si le Bitcoin devait être considéré comme un instrument financier, cela renforcerait l’activité de Fisco. Ce dernier pourrait ainsi proposer de nouvelles offres financières. Fisco n’est pas le seul à considérer le Bitcoin comme un instrument financier. MUFG, la plus grande institution financière du Japon, se prépare également à lancer un service visant à sécuriser les utilisateurs de Bitcoin contre les pertes subies lors des échanges de crypto-monnaies.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.