L'actualité du trading de crypto-monnaies

Nouvelle procédure de listing chez Coinbase

Victoriabriano | il y a 2 mois
281VUES

Le 25 septembre, Coinbase révélait un nouveau procédé de sélection pour ajouter des actifs digitaux sur la plateforme. Retour sur cette annonce.

Procédure pour les nouveaux listings

Les actifs digitaux sont chaque jour plus nombreux et Coinbase reconnaît l’importance d’une procédure définie pour les lister sur la plateforme.

Dans son communiqué, Coinbase indique simplifier le procédé via une évaluation juridiction par juridiction. Cela signifie qu’un actif digital pourrait être listé uniquement en France par exemple.

Chaque demande de listing se fera dorénavant via un formulaire type qui sera soumis à la loupe d’une grille d’évaluation pour les actifs digitaux.

Intelligemment, Coinbase indique qu’il n’y aura pas de frais d’admission dans un premier temps. Cela permettra à la plateforme d’avoir la primeur sur beaucoup de nouveaux projets et d’actifs digitaux prometteurs. Quand on sait que Coinbase investit également dans plusieurs entreprises, on peut imaginer qu’une telle source d’information a une réelle valeur ajoutée.

Coinbase se réserve également le droit d’ajouter des crypto-monnaies qui n’auraient pas sollicité leur introduction. En juillet, l’entreprise avait d’ailleurs annoncé qu’elle envisageait d’ajouter de nouvelles devises digitales dont Cardano (ADA), Stellar Lumens (XLM), Zcash (ZEC) et 0x (ZRX).

Au niveau des motivations, Coinbase indique vouloir rendre le procédé plus transparent et plus efficace afin d’accélérer le processus de listing. Coinbase se décrit comme le « pont global entre monnaies fiat et crypto-monnaies ».

Qui rejoindra le club très fermé de Coinbase ?

Coinbase fait partie des plateformes d’échange populaires auprès du grand public. Simple et intuitive, la plateforme joue dans la même cour qu’eToro par exemple. L’objectif avoué de ces deux plateformes est de vulgariser les devises digitales pour permettre au plus grand nombre d’acheter des cryptomonnaies.

On ne peut nier l’influence que l’entreprise américaine a sur le marché. En 2018, le cours de l’Ethereum Classic a grimpé dès l’annonce de son arrivée sur la plateforme. En début d’année, des rumeurs d’inclusion de Ripple (XRP) avaient eu un effet similaire. Il est actuellement possible d’acheter 5 actifs sur Coinbase à savoir le Bitcoin (BTC), le Litecoin (LTC), le Bitcoin Cash (BCH), l’Ethereum (ETH) et l’Ethereum Classic (ETC).

De l’influence des plateformes de trading

La relation entre plateformes de trading et monnaies digitales doit être définie et, dans ce sens, la démarche de Coinbase est appréciable. Il n’est pas opportun qu’un intermédiaire puisse dicter la loi du marché.

L’emblématique CEO Brian Armstrong est omniprésent et ne cache plus son ambition de devenir une sorte de banque centrale des crypto-monnaies. Fortune consacrait un long article à l’entreprise ce 1er octobre sous le titre « Coinbase veut être trop gros pour échouer ». Nous espérons cependant que la flambée des cours fin 2017 et la croissance exponentielle qui a suivi n’ont pas donné des ailes de cire à Coinbase et son équipe dirigeante.

Icare s’y est déjà essayé et nous savons que la chute n’en fut que plus brutale.