AccueilPwC s’associe à d’autres pour rendre le marché du luxe plus sûr

PwC s’associe à d’autres pour rendre le marché du luxe plus sûr

Alors que le commerce de marchandises contrefaites et piratées devient de plus en plus populaire, la dynamique de ce marché ne cesse d’évoluer pour utiliser des techniques de plus en plus pointues. Le marché du luxe est l’un des marchés les plus touchés par cette activité illégale représentant un défi majeur pour plusieurs économies.

« Les contrefacteurs opèrent rapidement dans l’économie mondialisée en abusant des zones de libre-échange, en profitant de nombreux mécanismes légitimes de facilitation du commerce et en prospérant dans des économies dont les normes de gouvernance sont faibles » explique l’OCDE dans son dernier rapport « Trends in Trade in Counterfeit and Pirated Goods ». 

Marchandises contrefaites et piratées – Source : OCDE

Puisque l’impact négatif sur les ventes et les profits des entreprises concernées n’est pas négligeable, certains acteurs se tournent vers les dernières technologies, comme la blockchain et l’Internet of Things (IoT), pour assurer la provenance des produits.

La blockchain peut être une solution pour une meilleure traçabilité des produits de luxe

PricewaterhouseCoopers (PwC) s’est ainsi associé il y a plusieurs années à différents acteurs du secteur pour améliorer la transparence, la traçabilité et la certification des produits de luxe. 

Ces partenaires incluent le fournisseur de solutions de traçabilité RFID Temera, la société de blockchain dédiée au domaine du luxe Luxochain et la société de services informatiques Var Group.

« Les systèmes de certification actuels sont complexes et coûteux, tandis que le système de contrôle des fournisseurs est insuffisant pour répondre au besoin toujours croissant de transparence dans la chaîne d’approvisionnement » a expliqué Arcangelo D’Onofrio, PDG de Temera. 

D’après Ledger Insight, ces entreprises viennent de lancer la plateforme Virgo. Cette dernière suit les chaînes d’approvisionnement des produits de luxe. Depuis l’achat des matières premières jusqu’à la fabrication des produits et leur vente sur le marché, elle permet de certifier l’authenticité des produits de luxe. 

« L’objectif de Virgo est de protéger la réputation des marques, en créant des certificats numériques d’authenticité et de propriété. Pour chaque produit, il sera donc possible de fournir de nouvelles analyses et perspectives liées à la chaîne de valeur, en améliorant à la fois la fidélité et le processus de récompense entre les marques et les utilisateurs finaux » a déclaré Davide Baldi, PDG de Luxochain.

phive / Shutterstock.com

Comment la blockchain permet-elle d’améliorer le commerce de détail haut de gamme ?

Face à la croissance du marché du luxe mais surtout à la concurrence de plus en plus féroce, les entreprises de ce secteur tirent parti de la technologie de la blockchain pour avoir un avantage dans les domaines suivants :

  1. Vérifier l’authenticité des produits vendus et combattre les escroqueries aux produits
  2. Garantir une meilleure satisfaction clients car les clients haut de gamme ont une tolérance zéro pour la médiocrité et les contrefaçons
  3. Établir une connexion avec leurs clients de plus en plus intéressés par les marques qu’ils utilisent
  4. Transférer la propriété des produits de manière sûre en permettent la traçabilité de la propriété dans la chaîne d’approvisionnement

La blockchain joue ainsi un rôle d’intermédiaire dans la vente au détail de produits de luxe. Elle garantie une certaine qualité et origine des produits tout en préservant les intérêts et la réputation des vendeurs, ainsi que la satisfaction des clients.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.