AccueilQuelle est la position de la nouvelle secrétaire au Trésor sur le crypto ?

Quelle est la position de la nouvelle secrétaire au Trésor sur le crypto ?

Le président élu Joe Biden a récemment proposé le nom de Janet Yellen pour le poste de secrétaire au Trésor

La nomination de Yellen au sein du cabinet reste en attente de confirmation par le Sénat. Elle a été vice-présidente de la Réserve fédérale de 2010 à 2014, puis présidente entre 2014 et 2018. L’économiste keynésienne aura pour tâche d’empêcher l’effondrement de la reprise économique américaine.

Au-delà de ses responsabilités domestiques, sa position lui donne également une certaine influence sur le crypto-verse, il n’est donc que juste d’examiner sa position sur les actifs digitaux.

Yellen, favorable à l’assouplissement monétaire, s’est prononcée à la fois en faveur et contre les actifs digitaux dans ses remarques passées. Ses opinions et ses déclarations personnelles sur Bitcoin sont, pour la plupart, mitigées. En juillet 2015, alors qu’elle était présidente de la Réserve fédérale, Yellen a fait face à la commission des services financiers de la Chambre des représentants américaine, dirigée par le vice-président de la commission et défenseur de Bitcoin, Mick Mulvaney. La commission a soumis à Mme Yellen des questions centrées sur la réglementation de Bitcoin et sa popularité croissante.

La réponse de Yellen semblait promouvoir une réglementation responsable des actifs digitaux.

« Les coûts et les avantages de l’élaboration de nouvelles lois ou réglementations relatives aux monnaies digitales doivent être soigneusement pesés. Une nouvelle réglementation […] peut contribuer à renforcer la solidité des systèmes de monnaie virtuelle et à accroître la confiance du public dans les produits, car certains pourraient s’abstenir d’investir dans ou d’utiliser des monnaies digitales en raison d’une incertitude juridique perçue et/ou d’un manque de protection des consommateurs », a-t-elle déclaré. « D’autre part, la nouvelle réglementation devra être suffisamment souple pour répondre efficacement à la nature évolutive des systèmes et de la technologie de la monnaie digitale, sans pour autant étouffer l’innovation ».

Cependant, en 2018, la candidate démocrate a affirmé que de nombreuses transactions de Bitcoin étaient associées à la criminalité. S’exprimant lors du forum Fintech de Montréal, elle a expliqué que Bitcoin était utilisé pour faciliter le blanchiment d’argent et financer des activités terroristes. Mme Yellen a ensuite déclaré qu’elle n’était pas une « fan » de Bitcoin. Le secrétaire au Trésor désigné a également affirmé que Bitcoin n’était pas une réserve de richesse ni une bonne option de paiement.

Il est difficile de considérer Yellen comme une amie dans l’espace crypto. Cependant, son bilan mitigé signifie que la communauté crypto pourrait encore voir une réglementation conçue pour ne pas entraver l’innovation.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.